Disparition de Sala: nouvelles révélations sur le pilote de l'avion

30 Mars, 2019, 17:55 | Auteur: Ruben Ruiz
  • L'avion qui transportait Sala s'est écrasé en mer le 21 janvier

Ibbotson était daltonien, ce qui ne le qualifiait pas pour les vols de nuit.

C'est un nouvel élément dans l'enquête sur la disparition de l'attaquant argentin Emiliano Sala, dont le corps sans vie a été retrouvé le 7 février dans la Manche. Cette anomalie de la vision qui affecte la perception des couleurs l'empêchait donc de pouvoir distinguer clairement les deux verts et rouges. Début mars, la BBC avait aussi révélé que David Ibbotson avait abandonné sa formation pour obtenir sa licence de pilote professionnelle.

Interrogée par l'AFP, l'Autorité britannique de l'aviation civile (CAA) n'a pas confirmé cette information, indiquant seulement que "l'enquête de l'AAIB est en cours". Le mois dernier, le bureau d'enquête britannique sur les accidents aériens (AAIB) avait déjà établi que l'avion qui transportait Emiliano Sala n'était pas autorisé à effectuer des vols commerciaux.

Après avoir signé à Cardiff, Emiliano Sala était reparti à Nantes le 19 janvier faire ses adieux à ses anciens coéquipiers du club français et récupérer des affaires avant de repartir deux jours plus tard vers la capitale galloise à bord d'un petit avion.

Cependant, selon les informations qui ont fuité ces dernières heures, Ibbotson n'aurait pas dû être aux commandes du "Piper PA-46 Malibu", car il n'était pas autorisé à voler de nuit d'après le média britannique. Ce soir-là, le signal de son avion avait été perdu à 21h30 au large des Iles anglo-normandes.

Recommande: