Alliance scellée entre Félix Tshisekedi et Joseph Kabila — RDC

08 Mars, 2019, 16:56 | Auteur: Lynn Cook
  • Le président de la RDC Felix Tshisekedi et son prédécesseur Joseph Kabila lors d'une cérémonie officielle le 24 janvier 2019 au Palais de la nation à Kinshasa

Les tractations en vue de la nomination d'un formateur du gouvernement occupent les manchettes de la presse en ligne de ce jeudi, y compris la renonciation par certains députés nationaux de siéger dans l'hémicycle du palais du peuple. Mais son acte de naissance a été délivré lorsque ce mercredi 6 mars, Néhémie Mwilanya Wilondja, coordonnateur du Front commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila et Jean-Marc Kabund, président intérimaire de l'UDPS (Union pour la démocratie et le progrès social) de Félix Tshisekedi, au nom du Cap pour le changement (Cach, au pouvoir), ont signé ce communiqué commun pour "faciliter la mise en place rapide d'un gouvernement de plein exercice".

A l'issue de la présidentielle, un scrutin à un tour, c'est un autre opposant, Félix Tshisekedi, qui a été proclamé vainqueur avec 38% de voix devant M. Fayulu (34%) et Emmanuel Ramazani Shadary, candidat soutenu par le président sortant, Joseph Kabila, qui ne pouvait pas se représenter.

Les deux plates formes politiques affirment par ailleurs leur volonté commune de gouverner ensemble dans le cadre d'une coalition gouvernementale.

Le cas de Martin Fayulu, La Prospérité parle d'un " branle-bas politique " et titre sur Fayulu qui laisse la chaise vide à l'Assemblée Nationale. Le journal indique que l'intéressé a adressé une lettre au bureau provisoire de l'assemblée nationale pour qu'il prenne des dispositions d'usage en la matière.

Sur ce même sujet, Cas-info.ca cite le leader de la coalition Lamuka qui dit: "Je ne peux pas être et président élu, et député".

Malgré sa victoire à l'élection présidentielle de décembre, M. Tshisekedi se heurte à la coalition de M. Kabila, qui a obtenu une large majorité au parlement.

Martin Fayulu revendique la victoire avec 60% des voix et dénonce un accord entre MM.

Recommande: