Le Barça espère que De Jong va éliminer le Real — Ajax

05 Mars, 2019, 23:37 | Auteur: Sue Barrett
  • Esp: Ce 242e Clasico peut devenir historique pour le Barça

Les deux premiers qualifiés pour les quarts de finale seront connus ce soir.

Mais si l'Argentin veut être digne de son ancien équipier français au sein du Real des "Galactiques" (2001-2005), et accessoirement rester en poste, le voilà contraint d'offrir au club la "Decimocuarta", la 14e C1 de son histoire, et la quatrième consécutive.

" Le Real Madrid n'a plus que la Ligue des Champions comme objectif cette saison car en Liga et en Coupe du Roy, ils n'ont plus rien à jouer". "En une semaine, on a perdu gros, j'espère que mardi (aujourd'hui, ndlr) ça passera (contre l'Ajax)".

Le Real peut-il tout perdre dès le 5 mars?

Et malgré une victoire (2-1) à l'aller à Amsterdam, les Madrilènes paraissent en plein doute avant d'accueillir l'Ajax dans leur stade de Santiago-Bernabeu, où ils viennent de concéder trois défaites consécutives, une première depuis 2004! "Ça serait génial pour le Barça'". Real Madrid: sans Sergio Ramos et Alvaro Odriozola face à l'Ajax Le groupe de l'Ajax Onana, Lamprou - Varela, Kristensen, Veltman, de Ligt, Sinkgraven, Mazraoui, Magallan, Blind, Tagliafico, van de Beek - Tadic, Labyad, Schöne, de Jong - Ziyech, de Wit, Neres, Huntelaar, Dolberg.

Mais "Zizou" avait avec lui une équipe plus affamée et mieux armée, avec à la pointe de l'attaque Cristiano Ronaldo, meilleur buteur de l'histoire de l'épreuve-reine européenne (121 buts). Face à ce Real, elle aurait tort de changer de philosophie. Son contrat avec le Real court jusqu'en 2021.

Reste à savoir quels leviers l'Argentin pourra activer pour franchir l'obstacle Ajax et s'imaginer un destin européen à la Zidane. Le match aller s'était soldé par une victoire à l'arrachée des Madrilènes (2-1). Après les mises à l'écart de Gareth Bale, Isco et Marcelo, qui dit que les piliers Casemiro et Toni Kroos, très critiqués samedi, ne vont pas céder leurs places à des jeunes comme Dani Ceballos? Bref, cette équipe n'est pas rassurante et Solari sait déjà qu'il va se faire virer à la fin de la saison " a confié le journaliste, inquiet comme rarement pour ce Real Madrid qui ne fait plus peur à grand monde.

Recommande: