Une plainte contre le docu sur Michael Jackson

27 Février, 2019, 11:26 | Auteur: Sue Barrett
  • Michael Jackson et Wade Robson enfant dans le documentaire

La chaîne de télévision HBO vient d'être attaquée en justice par les ayants droit de l'interprète de "Thriller". Habitué à faire sensation avec des avant-premières remarquées, l'événement a provoqué un raz-de-marée de réactions fortes sur les réseaux sociaux. Le film, qui est divisé en deux parties de deux heures, rouvre le débat sur les accusations de pédophilie qui reposent sur l'ancien Roi de la pop. Ce reportage de 190 minutes donne la parole à deux hommes, Wade ROBSON et James SAFECHUCK, qui accusent très crûment la star de les avoir abusés sexuellement alors qu'ils n'avaient que 7 et 10 ans. "HBO n'a pas respecté cet accord de ne pas dénigrer Michael Jackson en produisant et vendant au public une seule version d'une propagande pour exploiter sans honte un homme innocent qui n'est plus là pour se défendre lui-même", affirment-ils.

En s'emparant d'images d'archives pour les mêler à leurs témoignages, Dan Reed compose une cinglante attaque contre une icône encore acclamée aujourd'hui.

Une scène de Leaving Neverland ferait référence aux enfants emmenés lors de cette tournée. "Puis il m'a dit que s'ils découvraient ce qu'on faisait, lui et moi, on irait en prison pour le reste de notre vie".

Avec un tel sujet, les proches du chanteur n'ont pas tardé à réagir, clamant que ce documentaire était diffamatoire et fondé sur des accusations mensongères. Selon Variety, il s'agit d'une attaque en diffamation pour les propos tenus dans le film de Dan Reed, où deux personnes (mineures à l'époque des faits) témoignent des attouchements et agressions sexuelles qu'aurait perpétré à leur encontre le chanteur américain Michael Jackson. Deux exécuteurs testamentaires du chanteur réclament jusqu'à 100 millions de dollars à la chaîne américaine. A découvrir les 3 et 4 mars prochains sur HBO. En France, elle passera dans " Contre-Enquête", le nouveau magazine de prime time sur M6, selon le site Puremédias. Comme souvent avec les objets controversés, on attendra de voir de quoi il en retourne pour se faire une idée concrète.

Recommande: