Pour Jean-Jacques Goldman, "la page est tournée" — Les Enfoirés

27 Février, 2019, 21:11 | Auteur: Sue Barrett

Tout est parti d'une "petite idée comme ça " qui naît dans l'esprit de Coluche en septembre 1985. "Jean-Jacques va bien. Il passe sa vie entre Londres, pour la scolarité de ses filles, et la France", explique le guitariste. Une rencontre hors normes, racontée par le compositeur un an plus tard.

Chaque achat de la chanson finance un repas pour les Restos du Cœur. Et tout est encore là. Un spectacle intitulé Le Monde des Enfoirés et dont l'hymne, On trace, est signé du jeune chanteur Vianney. A la manœuvre on pouvait retrouver Jean-Jacques Goldman évidemment, mais également Michel Sardou, Véronique Sanson, Eddy Mitchell ou encore Johnny Hallyday. En janvier dernier, le groupe de célébrités a enchaîné six représentations en cinq jours, à l'Arkéa Arena, près de Bordeaux. Certains pour la première fois, comme les chanteurs Slimane et Claudio Capéo, et les comédiens Isabelle Nanty, Ary Abittan, Pauline Lefèvre et Malik Bentalha. " Quand tu as vécu ça ou que tu en as été le témoin, tu ne peux pas refuser de faire partie des Enfoirés ".

Alors que les Français l'on, une nouvelle fois, désigné comme leur personnalité préférée, l'artiste se fait toujours rare dans l'Hexagone.

Vendredi 8 mars, les fidèles de TF1 pourront découvrir sur leur petit écran l'édition 2019 du concert des Enfoirés. " Il me semble important de ne pas être présent afin de montrer que la page est tournée et qu'une nouvelle génération perpétue " ce truc " dingue unique au monde: des artistes réunis pour faire des concerts pendant une semaine, sans entourage, et chantant les chansons des autres, bénévolement!"

Recommande: