Un haut responsable du Vatican reconnu coupable de pédophilie — Scandale

26 Février, 2019, 17:06 | Auteur: Lynn Cook
  • Un homme aux cheveux gris et portant des lunettes rectangulaires en métal regarde vers le sol. Il semble entrer dans une voiture

En effet, le cardinal George Pell, qui n'est autre que le numéro trois du Vatican, a été reconnu coupable de crimes sexuels sur mineurs en Australie à la suite d'un second procès, ayant débuté le 11 décembre dernier. Le cardinal australien George Pell, 77 ans, trésorier du Vatican et ancien conseiller du pape François, a été jugé coupable de cinq chefs d'accusation d'abus sexuels pour des faits commis sur des mineurs à la fin des années 1990.

C'est le plus haut représentant catholique à être condamné dans une affaire de pédophilie. Si sa peine n'a pas encore été fixée, il encourt jusqu'à cinquante ans de réclusion. Il pourrait alors être arrêté et condamné la semaine prochaine.

Un précédent procès sur les mêmes cinq chefs d'accusation avait eu lieu au mois d'août, mais la constitution du jury avait été suspendue, pour finalement mener à l'ouverture d'un nouveau procès. Celui qui est toujours sur le papier numéro trois du Vatican a été reconnu coupable en décembre d'agression sexuelle sur deux enfants de choeur de 12 et 13 ans dans la sacristie de la cathédrale Saint-Patrick de Melbourne dans les années 1990.

Ce délai dans les révélations de cette affaire ô combien sensible est dû à une "ordonnance de suppression" (suppressing order en anglais), autorisant le tribunal de Melbourne, qui jugeait le cardinal Pell, de passer sous silence la condamnation. Cette décision avait été prise afin de protéger le jury.

À huis clos, les jurés ont aussi visionné le témoignage de l'une des victimes, qui a demandé mardi à ce que sa vie privée soit respectée. Comme de nombreux survivants, j'ai vécu la honte, la solitude, la dépression et le combat.

Prêtre dans des régions rurales de l'État de Victoria dans les années 1970 et 1980, George Pell est devenu archevêque de Melbourne en 1996 puis de Sydney en 2001. Cette annonce intervient à peine quelques jours après un sommet de quatre jours de cardinaux et d'évêques, en présence du pape François, sur la protection des mineurs dans l'Église. Le même système juridique qui a rendu le verdict examinera l'appel par l'équipe juridique du cardinal.

" Au nom de ce respect, nous attendons maintenant l'issue du procès en appel, en rappelant que le cardinal Pell a réaffirmé son innocence et qu'il a le droit de se défendre jusqu'en dernière instance", a ajouté le Vatican.

Recommande: