Le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, démissionne

26 Février, 2019, 13:20 | Auteur: Lynn Cook
  • Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif devant un drapeau de l'Iran

Le service de presse du ministère iranien des Affaires étrangères a confirmé la démission du chef du département diplomatique iranien, Mohammed Javad Zarif, selon l'agence de presse iranienne IRNA.

Le ministre des Affaires étrangères iranien Mohammad Javad Zarif, cheville ouvrière de l'accord international sur le nucléaire iranien de 2015, a annoncé lundi 25 février par un message sur Instagram qu'il démissionnait de son poste. "Je suis extrêmement reconnaissant au peuple iranien et à ses dirigeants respectés pour la magnanimité dont ils ont fait preuve pendant 76 mois".

Cette annonce sur les réseaux sociaux a de quoi surprendre.

Sa démission, annoncée lundi sur Instagram, n'a pas été officiellement acceptée par le président Rohani.

Zarif, en poste depuis 2013 et proche du président Hassan Rohani avec lequel il partage la tactique du "sourire" envers l'Occident, s'est fait connaître par son rôle majeur dans les négociations qui ont abouti à la signature des Accords de Vienne sur le programme nucléaire iranien.

Mohammed Javad Zarif, le principal architecte de "l'accord sur le nucléaire" en Iran, était considéré comme un politicien "pro-occidental" et était unanimement détesté par les conservateurs religieux. Mais il est la cible des ultraconservateurs en Iran depuis que Donald Trump a dénoncé l'accord en mai dernier et que des sanctions ont de nouveau été imposées à la République islamique.

Recommande: