Decathlon met en vente un hijab de course et l'assume

26 Février, 2019, 12:39 | Auteur: Lynn Cook
  • Décathlon retire son hijab au Maroc après un début de polémique en France

Pourquoi figure-t-il alors sur le site français de Décathlon?

"Il a été validé pour son confort et sa respirabilité", souligne encore Decathlon sur son site. Decathlon a récemment mis en vente un "hijab de running", un vêtement "conçu pour la coureuse qui souhaite se couvrir la tête et le cou pendant sa course ", comme l'indique la fiche produit sur le site français de la marque. Avant d'ajouter: " Éviter de porter un hijab en coton car la matière absorbe l'humidité du corps mais refroidit rapidement la peau car elle n'évacue pas la transpiration vers l'extérieur et ne sèche pas rapidement. "En choisissant un hijab adapté, vous gagnerez en confort lors de votre séance quelque soit la durée", peut-on lire dans la présentation de ce voile pour sportive.

Rappelant l'appel au boycott des marques qui se lancent dans la mode islamique, lancé en 2016 par la philosophe Elisabeth Badinter et des intellectuelles françaises, La Dépêche explique que pour la marque française, l'enjeu est "énorme dans ce juteux marché de l'islamic fashion", avec un hijab Kalenji qui "défie toute concurrence". Une manne financière pour de nombreuses marques.

D'autre marques, comme Nike, commercialisent déjà ce type de produit.

De son côté, l'ancienne ministre des Droits des femmes, Laurence Rossignol, a relayé un communiqué commun de la Ligue du Droit International des Femmes et du Comité Laïcité République, dénonçant une "promotion de l'apartheid sexuel ". Porte-parole du parti Les Républicains, Lydia Guirous a directement interpellé la marque sur Twitter. Actuellement, cet article n'est pas disponible à la vente en France. Contacté, le groupe n'a pas répondu à nos multiples sollicitations. Il a précisé que ce produit a été élaboré pour le marché marocain et que sa mise en ligne sur la plateforme française est une erreur. Cité par le quotidien, le groupe assume sa volonté de rendre " la pratique du sport accessible à toutes les femmes ".

Recommande: