Décisions "au printemps", les salaires élevés ciblés — Assurance chômage

26 Février, 2019, 15:22 | Auteur: Aubrey Nash
  • Le gouvernement présentera la

"Des décisions seront prises au printemps ", a ajouté le Premier ministre.

En septembre, c'est lui qui avait signé une lettre de cadrage, feuille de route de la négociation.

La réforme à venir conservera aussi l'objectif d'économies qui avait été fixé aux partenaires sociaux, soit 3 à 3,9 milliards d'euros sur trois ans, a dit Edouard Philippe.

Les cas, minoritaires, dans lesquels il est plus rémunérateur d'être au chômage que de travailler doivent être corrigés, a encore déclaré Edouard Philippe. Prié de dire si le bonus-malus refusé par le patronat serait mis en oeuvre, il a répondu que personne n'avait jusqu'à présent de meilleure solution. Cette mesure de modulation des cotisations chômage des entreprises en fonction de leur recours aux CDD, promesse de campagne d'Emmanuel Macron, est demandée par les syndicats mais vivement contestée par le patronat.

Parmi les pistes concernant l'indemnisation, le Premier ministre a évoqué une possible révision des règles sur les salaires élevés, c'est-à-dire les cadres.

Lutter contre le recours abusif aux contrats courts et baisser l'indemnisation pour les salaires les plus élevés. Les syndicats sont opposés à la question de la dégressivité des allocations pour les chômeurs, cadres ou non cadres. Elle sera "intense" et "approfondie", a-t-elle annoncé.

Elle commencera par un "diagnostic" puis le partage de "solutions", anticipant "une cinquantaine de réunions" au total. Après l'échec des négociations entre les différents partenaires sociaux, le gouvernement a présenté ce mardi 26 février la "méthode et le calendrier" de la prochaine réforme de l'assurance chômage.

Au quatrième trimestre 2018, environ 5,6 millions de personnes étaient inscrites à Pôle emploi et tenues de rechercher un travail, selon l'opérateur public.

Recommande: