Coca-cola, Camembert et Nutella : pourquoi leur prix va fortement augmenter ?

30 Janvier, 2019, 20:38 | Auteur: Aubrey Nash
  • Les pris de nombreux produits alimentaires vont augmenter

En clair, la grande distribution a désormais l'obligation de faire au minimum une marge de 10% sur tout un panel de produits. Elle vise à mieux rémunérer les agriculteurs et à prendre davantage en compte leurs coûts de production.

Par ailleurs, la loi Alimentation interdit les promotions trop importantes: pas plus de 34% sur un produit.

"Il y a 4% des produits qui vont augmenter beaucoup, je le regrette, j'aurais préféré que ça se fasse différemment", a-t-il ajouté. Le Nutella (+8,4%, de 4,05€ à 4,39€ pour un pot de 750g), le Coca-Cola (+5%, de 1,39€ à 1,46€ pour une bouteille d'1,25 litre), ou encore le lot de 4 Danette au chocolat (+4,2%, de 1,19€ à 1,24€), font également partie des quinze produits qui vont subir la plus forte hausse dans ce magasin à compter du 1er février.

Car paysans et producteurs sortent chaque année KO debout de la grande négociation rituelle des prix qui se tient d'octobre à fin février, face aux géants de l'agroalimentaire et surtout aux incontournables centrales d'achat de la distribution. Ce chariot type augmente de 6,3%, avec des prix qui progressent de 0,5% à 9,9%. D'après les calculs du Parisien, la hausse moyenne s'élève à 6,3 % sur 24 produits sélectionnés et le panier passera d'un montant de 80€ à 85 €.

Le Parisien dévoile les principales hausses de prix programmées par un grand distributeur, qui a souhaité rester anonyme.

Le panier des Français est directement impacté.

Pourtant, selon Mathieu Escot, responsable des études à l'association de consommateurs UFC (Union fédérale des consommateurs), cette loi "reste très théorique et ne dit pas comment faire pour augmenter les marges des agriculteurs". Pour les produits agricoles vendus en grande surface, les distributeurs sont donc priés de réduire leurs marges, afin de garantir un meilleur revenu aux agriculteurs.

Certains distributeurs anticipent déjà la colère des consommateurs.

Recommande: