L'application FaceTime victime d'une faille de sécurité

29 Janvier, 2019, 11:49 | Auteur: Lynn Cook
  • Voir les

Ce dernier permet lors d'un appel vidéo FaceTime d'entendre immédiatement le son provenant de son correspondant, même avant que ce dernier ait accepté ou rejeté l'appel entrant.

Un bogue majeur vient d'être mis au jour avec l'application FaceTime, qui fonctionne sous le système d'exploitation iOS d'Apple, selon mashable.com et d'autres sites internet. Lundi soir, elle avait totalisé plus d'un million de vues et avait été partagée 10 000 fois en Californie.

Selon des vidéos postées sur Twitter, lorsqu'une personne compose un numéro de téléphone sur FaceTime, elle peut balayer son écran vers le haut et choisir une option afin d'ajouter un correspondant.

Des utilisateurs de Twitter ont expliqué sur le réseau social comment désactiver FaceTime, le temps qu'une correction y soit apportée.

De plus, le média The Verge rapporte que si le destinataire ignore cette fausse téléconférence en utilisant le bouton d'alimentation ou ceux du volume, la diffusion vidéo peut se déclencher, permettant à l'émetteur de voir à travers la caméra d'une personne qui n'a pas décroché.

Au moment où la marque à la pomme va devoir annoncer des résultats en baisse, la médiatisation de ce bug repéré par des internautes la fiche mal. En gros depuis iOS 12.1, il est possible d'écouter son interlocuteur avant même qu'il ne décroche en l'appelant, via FaceTime vidéo, grâce à une manipulation assez simple.

Apple a indiqué avoir identifié un moyen de résoudre le problème, qui fera partie d'une mise à jour de logiciel prévue cette semaine. Le refus d'un appel interrompt la connexion. "Vous voulez voir un vraiment mauvais bug?", y demande-t-il.

Apple a réagi suite à cette faille de taille.

Au final, Apple semble avoir désactivé Group FaceTime côté serveur en guise de solution de contournement temporaire.

Recommande: