70.000 personnes marchent pour le climat à Bruxelles

29 Janvier, 2019, 23:08 | Auteur: Lynn Cook
  • Belga  N. Maeterlinck

Tous savaient à quoi s'attendre. " Certaines personnes, certaines entreprises, et certains responsables politiques en particulier savent très précisément quelles valeurs inestimables ils ont sacrifiées afin de gagner des sommes d'argent inimaginables ", avait-elle dénoncé dans un message audio, avant d'arriver à Davos. Mais la police, déployée en nombre, barre l'accès vers les bâtiments institutionnels. Seize personnes ont été administrativement arrêtées, indiquait Ilse Van de keere, porte-parole de la police de Bruxelles. Celle-ci doit "être à la hauteur des changements radicaux nécessaires mis en évidence dans le rapport spécial du GIEC sur les impacts d'un réchauffement de 1,5°C par rapport aux niveaux préindustriels", affirme le collectif organisateur Act for Climate Justice.

"L'humanité fait face au plus grand défi qu'elle n'a jamais eu à relever depuis son existence sur Terre". Il faut absolument faire plier les dirigeants.

Des milliers de manifestants ont ensuite rejoint l'Esplanade Solidarnosc, face au Parlement européen, vers 15h. "La radicalité se dessine comme une nécessité", ont déclaré les organisateurs, face à la foule de manifestants.

Après la marche de ce dimanche, Rise for Climate Belgium entend poursuivre la mobilisation en concertation avec d'autres acteurs et collectifs jusqu'à ce que "les politiques respectent leurs propres engagements".

Quelque 65 000 manifestants avaient déjà défilé, pour les mêmes motifs, le 2 décembre, à Bruxelles, au premier jour de la COP24 qui s'ouvrait en Pologne, grand rendez-vous international pour discuter de la lutte contre le changement climatique.

Ralliés derrière une gigantesque banderole clamant "Pas de loi climat, pas de rue de la Loi", les militants dansent aux rythmes d'une fanfare et crient du plus fort qu'ils peuvent: "chauds, chauds, on est plus chauds que le climat!".

Des photos de trains plein à craquer circulaient sur les réseaux sociaux. En effet, depuis le début de cette année, écoliers et étudiants manifestent tous les jeudis pour réclamer des mesures ambitieuses et rapides pour le climat.

Dix trains supplémentaires ont été déployés par la SNCB. La capacité de 36 trains a par ailleurs été élargie afin de pouvoir transporter 50.000 personnes entre 12h00 et 14h00.

La SNCB avait renforcé son offre de transport afin d'acheminer les manifestants. Il s'agit d'un doublement de l'offre habituelle, selon la SNCB.

Recommande: