La seconde boîte noire du crash de Lion Air retrouvée — Indonésie

16 Janvier, 2019, 17:35 | Auteur: Lynn Cook
  • Indonésie la seconde boîte noire du crash de Lion Air retrouvée

DJAKARTA, 14 janvier (Reuters) - Les équipes de recherches ont retrouvé la seconde boîte noire du Boeing 737 MAX de la compagnie indonésienne Lion Air qui s'est abîmé le 29 octobre dernier en mer de Java, faisant 189 morts, ont annoncé les autorités indonésiennes.

Le Boeing 737 Max 8 à destination de Pangkal Pinang transportait 189 passagers et membres d'équipage dont aucun n'a survécu. Il s'agit de l'enregistreur des conversations de l'équipage à l'intérieur de l'appareil.

"L'enregistreur est cassé en deux", a précisé Haryo Satmiko disant avoir espoir qu'il puisse tout de même être utilisé.

La première boîte noire, qui contient les enregistrements de données techniques, avait été repêchée début novembre, peu après le crash.

Selon le rapport préliminaire basé sur les informations recueillies par l'enregistreur de données de vol, les pilotes avaient du mal à contrôler le système anti-décrochage juste avant que l'avion ne s'abîme en mer.

L'appareil avait subi des problèmes similaires, apparemment liés à des mesures erronées fournies par des capteurs, lors de son vol précédent.

Les enquêteurs cherchent à déterminer pourquoi le pilote de l'avion a demandé à faire demi-tour avant de perdre le contact, 13 minutes après le décollage.

Les boîtes noires, qui sont conçues pour pouvoir résister à de fortes chaleurs ou de grandes profondeurs, permettent d'élucider 90% des causes des crash, selon les experts de l'aviation.

Recommande: