"Shutdown" oblige, Donald Trump paie le fast-food à la Maison-Blanche

15 Janvier, 2019, 20:37 | Auteur: Lynn Cook
  • Un joueur de Clemson profite du festin

Soit on n'avait pas de nourriture pour vous à cause du shutdown, soit on vous donnait de petites salades faites par la première dame.

C'est l'un des effets surprenants du " shutdown ": en l'absence de cuisiniers à la Maison-Blanche, Donald Trump a servi à ses invités un buffet de fast-food lundi 14 janvier.

Le président américain a commandé plus de 300 hamburgers et des pizzas pour la venue des champions nationaux universitaires de football américain, les Clemson University Tigers, à la Maison Blanche.

"Notre président, Donald Trump, est le meilleur".

"La Maison-Blanche a déclaré que le Président Trump "a personnellement payé" pour l'événement avec les champions nationaux des Clemson ce soir "pour que chacun puisse se nourrir de ses fast-foods préférés" car "une grande partie du personnel de la résidence à la Maison-Blanche était en congé" en raison de la fermeture en cours du gouvernement", a par exemple écrit sur son compte Twitter la chaîne états-unienne NBC News. " Plutôt McDonald's ou Wendy's?".

"Nous avons commandé du fast-food américain et c'est moi qui paye", a annoncé Donald Trump, en appelant ses invités à se régaler entre les murs de la résidence présidentielle. "Mais vous n'êtes pas très salade, a-t-il dit en s'adressant aux Clemson Tigers. Nous avons ici tout ce que vous et moi aimons". Que des bonnes choses, de la super nourriture américaine.

"D'abord Big Mac ou Double cheese?". Ce blocage a provoqué un shutdown qui a contraint nombre de fonctionnaires fédéraux, y compris certains travaillant à la Maison Blanche, à rester chez eux, l'État n'étant pas en mesure de les payer.

Recommande: