Didier Andrieux, policier filmé à Toulon frappant des manifestants

07 Janvier, 2019, 05:06 | Auteur: Lynn Cook
  • Ce policier filmé à Toulon frappant des manifestants venait de recevoir la Légion d'honneur

En ce qui concerne le premier homme frappé, qu'il identifie comme "un multirécidiviste qui n'a rien à voir avec les Gilets jaunes", il déclare qu'il a d'abord ciblé sa main, "pour lui faire lâcher le tesson". Ce dernier s'est expliqué dimanche dans * a href="https://www.nicematin.com/faits-divers/gilets-jaunes-le-commandant-de-police-didier-and%24*rieux-sexplique-sur-les-videos-ou-on-le-voit-frapper-un-manifestant-a-toulon-289184?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1546772629" target="_blank" *Nice-Matin.

Pour la seconde personne qui a été frappée, le commandant de police a expliqué que "là encore le contexte (nuançait) fortement les images". "Soutenu par sa direction, il avait écopé de la plus petite des sanctions: un avertissement", conclut Le Parisien.

Pour le procureur de la République, joint par l'AFP, le policier a agi "proportionnellement à la menace" en neutralisant des "casseurs". Selon nos informations, le major, depuis parti à la retraite, avait eu l'arcade sourcilière et le nez fracturés.

Sur cette vidéo, qui a fait le tour des réseaux sociaux, on aperçoit le policier porter plusieurs coups de poing au visage d'un homme, plaqué contre un mur.

Un commandant de police a été filmé en train de frapper deux personnes en marge d'une manifestation de "gilets jaunes" à Toulon (Var) lors de l'acte 8 de la mobilisation, samedi 5 janvier.

Des internautes n'ont manqué d'identifier cet officier de police, qui fait partie de la promotion de la Légion d'honneur du 1er janvier.

Le policier filmé est Didier Andrieux, commandant divisionnaire, "actuellement responsable par intérim des 400 policiers en tenue de Toulon", a indiqué une source bien informée à l'AFP, confirmant une information du journal Var-Matin. Son nom est connu du grand public puisqu'il a reçu la Légion d'honneur en début d'année. D'après lui, le gilet jaune en question était masqué quelques minutes avant et venait de tenter de s'emparer d'une bouteille.

L'homme frappé, qui ne porte pas de gilet jaune, était en possession d'un tesson de bouteille selon le procureur et le policier filmé, Didier Andrieux, "a voulu le neutraliser".

L'homme est en effet connu de la justice depuis une dizaine d'années, a ajouté le procureur. Ce dernier a lui aussi été arrêté et placé en garde à vue. Il a été arrêté, placé en garde à vue, et comparaîtra lundi à Toulon. Un deuxième individu masqué, son frère, a pu échapper aux policiers.

Sur Twitter, le même préfet avait tenu samedi soir à féliciter les policiers qui "ont su, avec courage et détermination, rétablir l'ordre et éviter les déprédations à Toulon", où la manifestation a fait deux blessés parmi les forces de l'ordre et un blessé parmi les manifestants. "Il y avait un contexte insurrectionnel avant et après ces vidéos, dans lequel il était impossible d'interpeller quelqu'un sans violence, et il a agi proportionnellement à la menace", a-il-ajouté. Sept personnes ont été arrêtées et placées en garde à vue samedi à la suite de ces débordements.

Recommande: