Bohemian Rhapsody triomphe aux Golden Globes | Cérémonies

07 Janvier, 2019, 10:52 | Auteur: Sue Barrett
  • Belga Image

Les autres longs métrages sacrés dans cette soirée très éclectique, rassemblant le gratin d'Hollywood, ont été "Roma", du Mexicain Alfonso Cuaron, et "Green Book", de Peter Farelly.

Lady Gaga et Bradley Cooper, à l'affiche de l'un des films favoris, " A star is born ".

Lors d'une cérémonie des Golden Globes riche en surprises, le film portant sur Freddie Mercury Bohemian Rhapsody a remporté les prix du meilleur film dramatique, devançant A Star Is Born de Bradley Cooper, et Glenn Close a été préférée à Lady Gaga pour le prix de la meilleure actrice.

L'Américaine Glenn Close a remporté quant à elle le Golden Globe de la meilleure actrice dramatique pour "The Wife".

Dans la catégorie comédie et films musicaux, c'est "Green Book" qui a reçu dimanche le prix du meilleur film, soit le troisième trophée de la soirée pour ce long métrage. Le film, adapté de l'histoire vraie du pianiste noir Donald Shirley, qui osa une tournée dans le sud des Etats-Unis encore régi par la ségrégation raciale, a aussi décroché le Golden Globe du meilleur second rôle, attribué à Mahershala Ali, qui interprète Don Shirley, et celui du meilleur scénario. Emily Blunt, qui reprend le rôle de la gouvernante aux pouvoirs magiques 54 ans après Julie Andrews, sera confrontée à Olivia Colman dans la catégorie " meilleure actrice dans une comédie ". D'autant que les Golden Globes dédoublent les principales catégories (meilleur film, meilleur acteur ou actrice) en "drame" et "comédie".

"Roma" en route vers les Oscars?

Favoris de la 76e édition des Golden Globes, "Roma " et son réalisateur, le Mexicain Alfonso Cuaron, ont tous deux été récompensés, une première étape vers un potentiel Oscar fin février. Mais pour les experts, ce film n'est pas le vrai favori de la 76e cérémonie qui se tiendra dimanche à Los Angeles. AFP "Le cinéma, dans ce qu'il a de meilleur, bâtit des ponts entre les différentes cultures", avait lancé un peu plus tôt le Mexicain Alfonso Cuaron, sacré "meilleur réalisateur" pour "Roma".

Le cinéaste de 57 ans signe avec "Roma" un film très personnel, presque autobiographique, inspiré par son enfance à Mexico et une domestique employée par sa famille.

Connu pour ses choix parfois imprévisibles, le jury n'a pas failli à sa réputation cette année en faisant primer le très populaire "Bohemian Rhapsody" sur "Black Panther", "BlacKkKlansman" ou "A Star Is Born". Quelques minutes auparavant, son acteur principal, Rami Malek, avait été sacré meilleur acteur dans un film dramatique pour son interprétation de Freddie Mercury. "Merci à Freddie Mercury de m'avoir donné la joie d'une vie".

Pas de surprise en revanche dans la catégorie "comédie": Christian Bale, méconnaissable dans le rôle du vice-président Dick Cheney pour "Vice", et Olivia Colman en reine Anne, pour "La Favorite", ont été récompensés.

Une petite déception pour "Vice", pourtant en tête des nominations le mois dernier. Mahershala Ali, qui avait déjà reçu un Oscar dans cette catégorie pour "Moonlight", y figure aux côtés de Viggo Mortensen (nominé dans la catégorie "meilleur acteur dans une comédie"), auquel il a adressé des remerciements appuyés en recevant son prix.

Quant à la dernière production Marvel, "Spider-Man: New Generation", qui met en scène un nouvel homme araignée à la fois noir et latino, elle a remporté le prix du "meilleur film d'animation".

Mais les Golden Globes récompensent aussi les oeuvres de télévision, de plus en plus prisées des spectateurs et donc de plus en plus rentables et créatives. Côté séries, elle a enfin sacrée The Americans, acclamée par la critique depuis six saisons. Mais le film d'Adam McKay a certainement fait les frais d'avoir divisé la critique.

La soirée est présentée par le duo de comédiens Andy Samberg et Sandra Oh.

Recommande: