Couvre-feu pour les mineurs — Joué-lès-Tours

26 Décembre, 2018, 18:51 | Auteur: Aubrey Nash
  • Un couvre-feu inefficace? Malgré la mesure les incendies s’enchaînent à Joué-Lès-Tours                Sputnik. Sergueï Piatakov

Entre 22h et 6 heures.

Une première nuit sous couvre-feu loin d'être calme à Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire).

"Le 25 décembre 2018 en début de soirée, 15 véhicules ont été incendiés dans plusieurs rues (.) de Joué lès Tours", raconte la police nationale d'Indre-et-Loire sur sa page Facebook.

La mesure, prise par le maire, Frédéric Augis (LR), entrait en vigueur dès la soirée du 24 décembre.

"Ce couvre-feu d'un mois pour les mineurs a été instauré selon le maire à la suite des " violences et dégradations ces dernières semaines ".

Ce mardi, le groupe d'opposition jocondien de gauche La Ville ay Coeur a réagi:à la situation: "Si un couvre-feu peut être un garde-fou pour une période courte, il ne peut être la seule réponse pour masquer le véritable enjeu: éviter la délinquance des mineurs, mobiliser et accompagner les parents en difficulté, protéger les plus jeunes des dérives délinquantes, garantir à chacun la sécurité des personnes et des biens".

Et d'ajouter que "Cet arrêté concerne les mineurs de moins de 17 ans, de 22h00 à 06h00, sur des zones sensibles de la ville: Rabière, Morier, centre-ville et Vallée Violette, qui font l'objet d'un suivi régulier en cellule de veille avec les services de l'État". Fin octobre, après une série d'incivilités et le caillassage de véhicules de secours et des forces de l'ordre, la municipalité de Marmande (Lot-et-Garonne) avait aussi pris cette mesure.

Recommande: