Le souhait de Fekir pour le huitième de finale — UEFA Champions League

14 Décembre, 2018, 04:22 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Lyon souffre mais revient dans le top 16 européen après 7 ans d'absence

Les calculs sont simples pour l'Olympique Lyonnais, à l'aube de son périlleux déplacement à Kiev pour affronter le Shakhtar Donetsk, ce mercredi soir (21h).

Dominateur mais en panne d'efficacité, l'Olympique Lyonnais a tout de même réussi à arracher sa qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, en ramenant un match nul de Kiev, face au Chakhtior Donetsk (1-1). Cela faisait sept ans qu'ils n'étaient plus parvenus à un tel stade de la plus relevée des compétitions de clubs au monde.

Le club français s'est d'abord fait peur en étant mené pendant plus de quarante minutes après l'ouverture du score de Junior Moraes (22e).

Après la pause, Lyon repartait de l'avant et c'est fort logiquement que sur un superbe service de Memphis, Fekir égalisait d'une belle frappe pleine lucarne (1-1, 65e).

Un festival de maladresse en première mi-temps.

"Est-ce que si Ronaldo est un petit peu moins bien, Allegri va le mettre remplaçant dans un match décisif" pour la Juventus Turin, avait lancé Genesio mardi face à la presse, prédisant un "grand match" de son leader. Bertrand Traoré a manqué son face-à-face avec le gardien adverse (19e) et frappé en force au-dessus (31e). En comptant son parcours en phase de poule (15,25 millions d'euros de participation), 7,2 millions d'euros pour ses résultats sportifs (5 matches nuls et 1 victoire), couplé au bonus versé par l'UEFA au regard de son historique ces dix dernières années (21,05 millions d'euros), Lyon a déjà virtuellement empoché 53 million d'euros, hors droits télévisés.

Les partenaires de Fekir, sorti en toute fin de match (88e), connaîtront leur futur adversaire le 17 décembre à l'occasion du tirage au sort prévu à Nyon, en Suisse.

Recommande: