Une traque à grande échelle — Fusillade de Strasbourg

13 Décembre, 2018, 03:17 | Auteur: Sue Barrett
  • Une traque à grande échelle — Fusillade de Strasbourg

Selon le maire, les victimes sont principalement des hommes, dont un touriste d'origine thaïlandaise.

L'auteur, identifié et fiché S pour radicalisme, a été blessé par des ripostes militaires. Toujours selon Le Figaro, Chérif C. aurait déjà fait l'objet de 20 condamnations.

Le tireur devait être interpellé mardi matin dans le cadre d'une enquête de droit commun. Toujours en fuite, il était fiché "S" depuis 2016.

Quatre de ses proches sont actuellement en garde à vue.

Le gouvernement a placé la France en "urgence attentat".

Une fusillade s'est produite mardi soir dans le centre-ville de Strasbourg, où se tient le marché de Noël, faisant deux morts, sept blessés graves et sept blessés légers, selon un bilan actualisé publié par la préfecture du Bas-Rhin mercredi matin.

Mardi soir, envoyant le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, à Strasbourg, Emmanuel Macron a exprimé sur Twitter la "solidarité de la Nation tout entière pour Strasbourg, nos victimes et leurs familles". Tout au long de son parcours, il a - à plusieurs reprises - ouvert le feu avec une arme et il a également utilisé un couteau, précise le procureur.

Un peu après 20h, il parvient à braquer un chauffeur de taxi. L'homme s'est-il senti acculé, se sachant recherché et ses complices sous les verrous, improvisant en désespoir de cause son passage à l'acte? L'identité des victimes reste pour l'instant inconnue hormis celle d'un Thaïlandais de 45 ans.

Les Affaires étrangères belges ont indiqué qu'aucun Belge n'aurait été blessé par l'attaque tout en précisant qu'il ne s'agissait pas d'une confirmation officielle. Un journaliste italien de 28 ans ferait en revanche partie des blessés graves. Il était à Strasbourg pour couvrir l'assemblée plénière au Parlement européen pour Europhonica, un réseau de radios associatives.

Après évaluation de la situation, le parquet de Paris a ouvert une enquête pour "assassinats, tentatives d'assassinats en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle", a-t-il annoncé.

Cette importante mobilisation intervient au moment où les forces de sécurité sont déjà grandement mises à contribution en raison de la crise des gilets jaunes, dont les dernières manifestations ont été émaillées de violences. Il était surveillé mais n'avait jamais été poursuivi pour des soupçons de terrorisme.

Le marché de Noël de Strasbourg avait lui-même échappé à un attentat sanglant juste avant le 31 décembre 2000, déjoué lors d'une opération conjointe des polices allemande et française.

Dans l'émission "Histoire secrète de l'antiterrorisme", diffusée le 13 novembre dernier, France 2 avait révélé la vidéo enregistrée par les terroristes d'al-Qaïda, venus de Francfort pour faire un repérage aux abords de la cathédrale alsacienne. C'est d'ailleurs en prison, condamné pour ces faits, qu'il se serait radicalisé.

"Ça s'est passé vers 20H00 alors qu'un groupe de Sentinelle en patrouille, alerté par les tirs, s'est dirigé en direction de la place Kléber (au centre-ville de Strasbour, NDLR) et est tombé dans une rue adjacente nez à nez ou presque avec l'assaillant", a raconté M. Steiger.

Recommande: