Ces grands groupes qui vont verser une prime de Noël — "Gilets jaunes"

12 Décembre, 2018, 20:55 | Auteur: Aubrey Nash
  • Emmanuel Macron a appelé toutes les entreprises qui le peuvent à verser une prime à leurs salariés espérant calmer les Gilets jaunes. LP  Olivier Corsan

Après la déclaration d'Emmanuel Macron lundi soir, l'opérateur Orange, dont l'État détient environ 23% du capital, a également annoncé mardi soir qu'il versera une prime de 1 000 euros à tous ses salariés en France dont le salaire annuel brut est inférieur à 25 000 euros, et de 500 euros à ceux gagnant " entre 25 000 et 30 000 euros ".

Le groupe Total va verser une prime exceptionnelle de 1 500 € à tous ses salariés en France et proposer une augmentation de 3,1 % aux organisations syndicales, a annoncé son PDG Patrick Pouyanné mercredi, après une série d'annonces similaires de grands groupes des télécoms et du luxe.

Un porte-parole de l'entreprise a précisé que la possibilité d'une défiscalisation avait joué sur le montant de la prime, expliquant aussi que "le fait de pousser les entreprises à contribuer (à l'effort collectif) a participé".

Chez Total, on fait savoir que ce sont les bons résultats du groupe qui justifient le versement de la prime, en dehors du contexte politique. Le chef de l'Etat avait notamment demandé aux entreprises, sur la base du volontariat, de verser une "prime de fin d'année à leurs employés" sans impôts, ni cotisations sociales. Le président Emmanuel Macron doit recevoir mercredi à l'Elysée des dirigeants d'entreprises pour leur demander de "participer à l'effort collectif". Mieux, la compagnie française va mettre sur la table des organisations syndicales une proposition de hausse de salaire de l'ordre de 3,1%. Les syndicats ont jusqu'à demain pour se prononcer sur l'accord qui leur a été proposé. Les opérateurs de télécoms Orange et Altice ainsi que le groupe publicitaire Publicis ont d'ores et déjà annoncé que le montant de la prime versée serait de 1 000 €.

Du coté des banques, dont trois sont présentes au CAC 40, pas de primes promises pour le moment mais un engagement à ne pas augmenter les frais bancaires en 2019 et à plafonner les frais d'incidents bancaires à 25 euros par mois pour les personnes les plus vulnérables. Selon la Banque de France, cela représentera entre 500 et 600 millions d'euros de pouvoir d'achat en plus pour les ménages.

Recommande: