Cristiano Ronaldo en difficulté — Accusations de viol

01 Décembre, 2018, 20:26 | Auteur: Sue Barrett
  • Cristiano Ronaldo n'aurait pas expliqué la même chose à trois mois d'intervalle en 2009

En juin 2009, Kathryn Mayorga avait porté plainte pour viol contre Cristiano Ronaldo à Las Vegas avant de retirer sa plainte moyennant une somme de 320 000 Euros. Mais l'affaire a refait surface suite à une interview de Kathryn Mayorga et de nouveaux éléments viennent d'être révélés.

Contactés par Der Spiegel, les avocats portugais de l'actuelle star de la Juventus estiment que "des parties significatives" des documents ont été "altérées et/ou complètement fabriquées". C'est le quotidien allemand "Der Spiegel" qui fait ces révélations. En effet, le Spiegel a montré qu'à l'été 2009, Cristiano Ronaldo avait apporté des réponses très claires à ses avocats portugais concernant la relation qu'il avait eue avec cette jeune américaine rencontré à Las Vegas, mais que ces derniers avaient modifié largement les réponses de CR7 dans la version envoyée aux avocats américains. Lorsqu'on lui demande: "Qu'est-ce qui a été dit par vous et par Mme C.?" La présumée victime se serait "rendue disponible". Pour une nouvelle fois ne répondre que par un " non " en décembre. "Elle était allongée sur le côté et alitée, et je suis entré par-derrière", ajoutant " C'était brutal ". En septembre, Ronaldo aurait affirmé qu'elle "a dit qu'elle ne voulait pas, mais elle s'est rendue disponible (...) Mais elle a continué à dire non. 'Ne le fait pas' - 'Je ne suis pas comme les autres.' Je me suis excusé après ".

Plusieurs réponses divergeraient ainsi selon la date de réponse au questionnaire. Quelques mois plus tard, il déclare simplement: "elle a saisi mon p****". En décembre, par contre, l'ancien joueur du Real Madrid aurait donné une réponse différente à la même question: "Elle ne s'est pas plainte, elle n'a pas crié, elle n'a pas appelé à l'aide ou quoi que ce soit de ce genre".

" Est-ce que Mme C a dit quoi que ce soit après vos relations sexuelles?"

La réponse formulée en septembre par Ronaldo est: "Après, elle a dit: 'T'es un connard, tu m'as forcée". Il semblerait que différentes versions de ce questionnaires aient été réalisées, une en septembre 2009, l'autre en décembre. Des extraits de mails entre les avocats, avec des réponses de la première version, ont également été publiés pour montrer qu'il n'y aurait ni falsification, ni manipulation. "Je lui ai dit que j'étais désolé".

Recommande: