Canada: une mère et son bébé tués par un grizzly

01 Décembre, 2018, 02:23 | Auteur: Lynn Cook
  • Un grizzly et son ourson dans le parc américain de Yellowstone dans le Wyoming le 8 octobre 2012

Une femme et son bébé de 10 mois ont perdu la vie, lundi 26 novembre, après avoir été attaqués par un grizzly dans le territoire du Yukon, dans le nord-ouest du Canada.

Juste après son arrivée sur le lieu de l'attaque, le père de famille a abattu un ours qui chargeait vers lui.

Le Bureau du coroner du Yukon affirme que Valerie Théoret, âgée de 37 ans, et sa fille, Adèle Roesholt, sont mortes après avoir été attaquées par l'ours. Leurs dépouilles ont été découvertes non loin de leur chalet, situé sur la rive du lac Einarson, à quelque 400 km au nord-est de Whitehorse, la capitale du Yukon.

Les amis du couple de Canadiens les ont décrits sur les réseaux sociaux comme des habitués des grands espaces sauvages. La femme originaire du Québec enseignait le français dans une école primaire locale et elle était active au sein de l'association et de la communauté de Whitehorse.

La Gendarmerie royale (GRC, police fédérale) et l'institut médico-légal ont confirmé dans un communiqué avoir ouvert une enquête sur une "attaque présumée d'ours".

Il ne s'agit pas de la première attaque d'ours mortelle à survenir au pays cette année.

Le réchauffement climatique est deux à trois plus prononcé en Arctique qu'ailleurs sur la planète, et des biologistes pointent ses effets sur l'habitat naturel des plantigrades pour expliquer que des grizzlys et des ours polaires soient aperçus bien loin de leurs territoires traditionnels.

Des experts ont suggéré que Mme Théorêt a pu surprendre le grizzly d'un peu de trop près, accidentellement, ou alors que l'ours brun, blessé ou malade, a pu craindre de devenir une proie - la nécropsie permettra de vérifier son état de santé.

Recommande: