Très forte hausse en vue pour février — Tarifs de l’électricité

30 Novembre, 2018, 01:45 | Auteur: Aubrey Nash
  • Une association met en garde contre une forte hausse des prix de l’électricité

Le plafond législatif fixe à 100 TWh par an la quantité d'électricité allouée aux fournisseurs au prix de 42 euros le MWh. Cette dernière oblige EDF à revendre un pan de sa production nucléaire à ses concurrents afin de contrer la situation de monopole qui existait jusqu'à la libéralisation du secteur en 2007.

Cette autre hausse qui va vous faire grincer des dents: une production d'électricité trop faible qui fait grimper les prix?

"Conformément à sa mission la CRE a donc procédé à la répartition de ce volume de 100 TWh au prorata des demandes des fournisseurs à l'exception des filiales d'EDF qui ont été intégralement écrêtées", a précisé le régulateur dans un communiqué.

Mis en place en 2011, l'Arenh permet aux opérateurs alternatifs d'acheter à EDF des volumes d'électricité d'origine nucléaire au prix de 42 euros par mégawatts-heure pour approvisionner leurs propres clients. Sauf qu'aujourd'hui, leur nombre a explosé. Une augmentation que redoute une association de consommateurs. En 2020, il pourrait atteindre 1,55 milliard d'euros.

C'est une hausse dont l'exécutif se serait bien passé.

La Commission de régulation de l'énergie (CRE) doit prochainement transmettre à Bruno Le Maire et François de Rugy, respectivement ministre de l'Economie et ministre de la Transition écologique, sa proposition sur l'évolution des tarifs réglementés de l'électricité le 1er février.

Recommande: