Le Canada légalise le cannabis à usage récréatif

21 Octobre, 2018, 18:58 | Auteur: Aubrey Nash
  • La légalisation du cannabis entre en vigueur mercredi 17 octobre 2018 au Canada

Le Canada devient aujourd'hui le deuxième pays du monde et le premier pays du G7 à légaliser le cannabis. La presse note toutefois que commerces et clients devront probablement s'ajuster à la nouvelle donne sociale. Dans la Belle province, la Société Québécoise du Cannabis a insisté sur sa mission sociale et son rôle d'éducation au produit et à ses effets.

Dès minuit heure locale (02H30 GMT mercredi) à Saint-Jean-de-Terre-Neuve (est), des dizaines de personnes, ayant bravé le froid pendant plusieurs heures, ont acheté les premiers grammes de cannabis "légal" dans une boutique de l'enseigne Tweed, brièvement ouverte dès minuit pour marquer l'occasion.

La légalisation du cannabis était l'un des engagements de Justin Trudeau, chef du gouvernement canadien depuis trois ans. "Il gèle dehors, mais je n'ai pas froid". À Montréal, devant la succursale de la rue Sainte-Catherine, l'une des principales artères du centre-ville, Mathieu fait le pied de grue depuis 3 heures, explique-t-il.

La première journée de légalisation du cannabis, mercredi, a été saluée par des milliers d'amateurs qui ont patienté pendant des heures, de l'Atlantique au Pacifique, pour pouvoir acheter leur premier paquet de marijuana 'légale'. "C'est historique, je voulais être là!".

Parallèlement, nombre de pays comme les Pays-Bas ou l'Espagne ont dépénalisé la marijuana ou légalisé le cannabis thérapeutique. Plusieurs d'entre eux ont apporté des chaises pliantes et tuaient le temps en... fumant un joint.

Le marché légal devrait rapporter, selon les estimations, près de 6 milliards de dollars canadiens (soit 4 milliards d'euros) par an et par province.

"Ça fait au moins deux ans qu'on travaille avec les différents gouvernements", a répondu mardi Justin Trudeau, répétant que la légalisation doit permettre de restreindre l'accès de cette drogue douce aux mineurs et "enlever l'argent des poches des organisations criminelles".

Réalisateurs, humoristes, journalistes... Plusieurs personnalités indiennes de l'industrie du spectacle et des médias se sont vues accusées publiquement ces derniers jours de comportement inapproprié envers des femmes dans cette société patriarcale.

De son côté, le ministre de la Santé publique Ralph Goodale a annoncé la présentation prochaine d'un projet d'amnistie simplifiée pour les consommateurs condamnés à des peines pour simple possession de cannabis.

En campagne en 2015, Trudeau avait reconnu avoir lui-même fumé quelques joints par le passé, y compris lorsqu'il était député d'opposition.

Selon les statistiques officielles, 16 % de la population canadienne a consommé du cannabis en 2017.

Il semble inévitable que les 120 producteurs autorisés actuellement ne soient pas en mesure de satisfaire toute la demande dans l'immédiat. Ils ne vont pas disparaître tranquillement du jour au lendemain. "Je n'atteindrai pas jusqu'à 21 ans pour retourner en acheter dans une boutique de la SQDC", prévient-il en rappelant qu'il peut toujours "aller voir" ses amis du marché noir. Mais pour Bill Blair, ministre chargé de la Réduction du crime organisé, il est envisageable de ravir 25% du marché noir d'ici la fin 2018 et environ la moitié d'ici un an.

Recommande: