Benzema réagit aux révélations de Mediapart — Real Madrid

19 Octobre, 2018, 03:13 | Auteur: Sue Barrett
  • Archives- GERARD JULIEN

Mais les douaniers de l'aéroport de Marrakech ont saisi le tout, la somme ayant été versée en liquide.

Ken Léo D'Souza, qui travaillait pour Benzema depuis plusieurs années, accuse des membres de l'entourage du buteur français de l'avoir agressé et d'avoir tenté de l'enlever devant un bar à chicha parisien dans la nuit du 7 octobre, en marge du match entre le PSG et l'OL.

L'avocat de Karim Benzema, Sylvain Cormier, a nié toute implication de l'attaquant dans ce dossier: "La plainte de Monsieur D'Souza est une tentative aussi mensongère que maladroite de couvrir ses turpitudes". Un guet-apens qui lui aurait été tendu par "un ami commun à Benzema et D'Souza ", lequel avait invité ce dernier à le rejoindre dans cet établissement d'où ils devaient s'entretenir avec le joueur via FaceTime. Plainte qui a conduit à l'ouverture d'une enquête préliminaire pour "tentative d'extorsion ", révèle Mediapart. Selon Mediapart, c'est D'Souza qui aurait mené ces discussions avec Milan, a priori dans le dos de Benzema, qui l'aurait ensuite appelé pour lui dire d'arrêter de parler de lui, n'étant pas intéressé par cette destination. Dans sa déposition, le plaignant fait le lien avec une agression dont il a été victime et un litige qui l'oppose à Karim Benzema. Des employés alertés par les cris sortent et somment les occupants du van, a priori des proches du footballeur, de quitter les lieux. "Je sors du van et je tombe sur Léo, c'est un ami. J'ai jamais vu ça", a-t-il dit à Mediapart. Conscient qu'il ne pouvait s'agir d'une coïncidence, Léo D'Souza refuse. L'attaquant du Real, lui, n'était pas présent au moment des faits, selon les premières investigations des enquêteurs. Mais il était cependant bel et bien à Paris ce soir-là. Après la fameuse affaire de la sextape - qui n'est d'ailleurs toujours pas soldée -, le nom de l'attaquant du Real Madrid est de nouveau évoqué dans une enquête judiciaire.

Des proches du footballeur Karim Benzema sont soupçonnés d'être impliqués dans une tentative d'enlèvement, dans le but de récupérer une somme d'argent qui appartenait au footballeur, affirme le site d'informations en ligne Mediapart dans un article publié jeudi soir. L'avocat a ajouté qu'après avoir déposé plainte à Lyon contre D'Souza pour abus de confiance, il comptait "immédiatement" porter plainte pour dénonciation calomnieuse.

Recommande: