Perquisitionné, Jean-Luc Mélenchon fait un direct Facebook

16 Octobre, 2018, 14:38 | Auteur: Lynn Cook
  • Perquisitionné, Jean-Luc Mélenchon fait un direct Facebook

Des perquisitions ont eu lieu mardi matin au domicile de Jean-Luc Mélenchon ainsi qu'au siège du Parti de gauche et de la France insoumise. " En ce moment en France, tous ceux qui ont travaillé avec moi ou qui ont été proches de moi dans les années dernières, subissent une perquisition ", explique le leader de La France Insoumise. Le leader de La France insoumise l'a fait savoir sur les réseaux sociaux en postant plusieurs vidéos en direct. Les sièges de La France insoumise et du Parti de gauche et d'anciens assistants du député LFI étaient également visés. Le parquet de Paris a déclenché deux enquêtes, l'une sur les comptes de campagne de Jean-Luc Mélenchon, l'autre sur de présumés emplois fictifs au Parlement européen. Voila le début du nouveau ministre de l'Intérieur [Christophe Castaner, ndlr] et de la ministre de la Justice. Visant d'abord le Front national, cette enquête avait été élargie en juillet 2017 à quatre anciens assistants parlementaires européens de Jean-Luc Mélenchon. "Nous allons vous le faire payer politiquement (.) Je ne me laisserai pas faire" avertit pour finir Jean-Luc Mélenchon.

"Ce n'est pas de la justice, ce n'est pas de la police. On croirait l'arrestation de je ne sais pas quoi, d'un gang, d'une bande.", martèle-t-il. "Demain vous verrez, ils trouveront une excuse, une raison quelconque, pour me foutre en cabane, comme ils l'ont fait avec Lula, comme ils le font avec tout le monde" a-t-il ajouté. "[.] Je demande à tous mes amis d'occuper ses sièges, de ne pas se laisser intimider".

Recommande: