Le domicile de Mélenchon et le siège de LFI perquisitionnés

16 Octobre, 2018, 13:36 | Auteur: Lynn Cook

Le chef de file des Insoumis a annoncé ce mardi 16 octobre en direct sur Facebook faire l'objet d'une perquisition dans le cadre de deux enquêtes préliminaires. Il déplorait la démarche et appelait ses partisans à se rassembler en guise de soutien.

La première enquête concerne des soupçons d'emplois fictifs d'attachés parlementaires au Parlement européen.

Le leader de la France insoumise a publié sur son compte Facebook une vidéo diffusant en direct la perquisition de son domicile, dénonçant une "intimidation". "Je donne la consigne à tous ceux qui sont dans le siège de La France insoumise: nous n'avons pas à en être expulsés par cette bande". La secrétaire générale du groupe à l'Assemblée, mes anciens assistants qui ont vu débouler aussi les flics à èh du matin, on leur prend leurs téléphones, on leur prend leurs ordinateurs.

Plusieurs perquisitions ont eu lieu mardi matin dès sept heures au siège de La France insoumise, du Parti de gauche, mais aussi chez Jean-Luc Mélenchon et chez d'anciens assistants du député LFI. "Voilà ce qu'il sont en train de faire dans tout le pays, pour intimider et faire peur".

"Ce n'est pas de la justice, ce n'est pas de la police". La seconde porte sur les comptes de campagne de Jean-Luc Mélenchon pendant la présidentielle et fait suite au signalement du président de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques.

Recommande: