Les exportations accélèrent, nouveau record avec les USA — Chine

14 Octobre, 2018, 05:45 | Auteur: Aubrey Nash
  • Commerce l'excédent chinois se rit des menaces de Trump

La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, qui soulève de plus en plus d'inquiétudes pour l'économie mondiale, s'est doublée ces dernières semaines d'attaques frontales tous azimuts de l'administration Trump contre les autorités chinoises, accusées pêle-mêle de violations massives des droits de l'homme, de vols de technologie, de militarisation indue de la mer de Chine du Sud et même d'ingérence dans les élections américaines.

D'après les données des douanes chinoises, l'excédent commercial chinois vis-à-vis des Etats-Unis a atteint le mois dernier 34,13 milliards de dollars (29,41 milliards d'euros) alors qu'il s'élevait à 31,05 milliards de dollars en août.

"Les frictions commerciales sino-américaines ont causé des problèmes et heurté le développement de notre commerce international", a reconnu Li Kuiwen, porte-parole des Douanes, tout en estimant que la situation générale pouvait être maîtrisée.

Dans une longue interview avec la chaîne Fox News, l'hôte de la Maison Blanche a repris ses reproches habituels selon lesquels la Chine doit son expansion économique à l'argent américain et à ses excédents commerciaux à l'égard des États-Unis.

Donald Trump a de nouveau menacé la 11 octobre d'imposer des sanctions supplémentaires, car les mesures prises par Washington avaient " déjà eu un grand impact " sur les Chinois.

Les exportations ont été dopées par des producteurs qui se sont empressés de commander avant l'entrée en vigueur des tarifs, mais elles profitent aussi d'une "demande américaine robuste" et de la faiblesse de la monnaie chinoise qui rend les biens chinois plus abordables à l'étranger, explique dans un rapport Lous Kuijs, un économiste de l'université Oxford.

" Nous avons aidé à reconstruire la Chine plus que tout autre", " la Chine nous prenait 500 milliards de dollars pas an", mais " maintenant c'est fini ", a martelé Donald Trump. Ajoutant: " Je ne veux pas le faire, mais il faut qu'ils viennent à la table des négociations.

Pour Donald Trump, Pékin "veut désespérément négocier", "mais je leur ai dit qu'ils ne sont pas encore prêts" à faire les concessions nécessaires. Le chiffre a nettement dépassé les attentes des analystes, qui tablaient sur un nouveau ralentissement à +8,2%, selon la moyenne calculée par l'agence Bloomberg. Une nouvelle salve s'est abattue sur les exportations chinoises en août avec 16 milliards de dollars de biens "made in china" taxés à hauteur de 25%.

Le yuan a perdu près de 10 % de sa valeur face au dollar américain depuis le début de l'année. Washington et Pékin sont engagés depuis plusieurs mois dans une guerre commerciale qui affecte la quasi-totalité des importations et des exportations des deux pays.

Recommande: