Les carburants changent de nom à la pompe : Comment s'y retrouver ?

12 Octobre, 2018, 17:53 | Auteur: Aubrey Nash
  • La facture à la pompe augmente

Les carburants changent dès ce vendredi de noms à la pompe dans les stations-service afin d'être harmonisés dans l'ensemble de l'Union européenne.

L'essence est ainsi représentée par un cercle, avec à l'intérieur la lettre "E" traduisant la teneur en biocarburant: E5 (pour le super sans plomb 95 ou 98), E10 (pour le super SP95-E10) ou E85 (superéthanol).

Diesel : carré avec la lettre " B " à l'intérieur suivie d'un chiffre indiquant la teneur en biocarburant.

Enfin, les carburants gazeux seront identifiés par des losanges portant les mentions "H2" pour hydrogène, "CNG" pour gaz naturel comprimé, "LPG" pour gaz de pétrole liquéfié et "LNG" pour gaz naturel liquéfié.

De quoi semer la pagaille au moment de faire le plein? "Mais, insistent les professionnels, elle ne se substituera pas aux étiquettes actuelles, auxquelles sont habitués les automobilistes". Concrètement, "les pompes restent exactement comme elles sont aujourd'hui, avec des stickers jaunes par exemple pour le gazole". Les discussions pourraient ressembler à ça dès ce vendredi dans les stations essences avec le remplacement des étiquettes à la pompe.

Interrogés par l'AFP, Renault et PSA ont confirmé que leurs véhicules neufs seraient dotés des nouvelles étiquettes dès ce 12 octobre.

Nouveaux logos, nouveaux pictos et nouveaux noms. Avec ce changement, les consommateurs pourront choisir le carburant approprié à leurs véhicules dans toute l'Europe, ainsi qu'en Islande, au Liechtenstein, en Norvège, Macédoine, Serbie, Suisse et Turquie. "L'objectif, qui est assez sain, c'est de faciliter la vie des gens qui voyagent beaucoup et qui en traversant plusieurs pays trouvent des affichages complètement différents", rappelle à l'AFP Francis Duseux. "C'est plutôt positif", juge Pierre Chasseray, le délégué général de l'association 40 millions d'automobilistes. "Et ça se passera très bien".

Recommande: