Le plus long vol du monde est bien arrivé à New York

12 Octobre, 2018, 20:08 | Auteur: Aubrey Nash
  • Le plus long vol du monde est bien arrivé à New York

Singapore Airlines a assuré entre jeudi et vendredi le vol long-courrier sans escale le plus long au monde au départ de Singapour et à destination de New York. C'est moins que la durée théorique du vol, qui est de 18h25.

Le confort était une priorité pour Airbus, dans cet appareil capable d'effectuer de si longs trajets: le classe " éco " n'existe pas et le passager dispose de davantage de place, sans compter que l'avion est équipé d'une cabine Airspace, qui a pour but d'imiter les variations de luminosité du soleil et ainsi atténuer les effets du décalage horaire. En considération de la longueur du vol, la compagnie a décidé de supprimer la classe économique traditionnelle et d'offrir 67 sièges en business classe et 94 en classe économique premium.

"Je me sens parfaitement reposé", a expliqué Kristopher Alladin, Canadien de 37 ans, avant de reprendre un vol pour Ottawa.

Un menu "bien-être", un éclairage amélioré et un très long catalogue de films à regarder.

Avec ce vol exceptionnel, la compagnie Singapores Airlines reprend la tête du classement des vols les plus longs, détenue jusqu'alors par la liaison de Qatar Airways entre Auckland et Doha.

Par ailleurs, Singapore Airlines n'en est pas à son coup d'essai sur ces vols marathons puisque la compagnie assurait déjà ce vol long-courrier vers New York jusqu'en 2013, avant que le coût élevé du kérosène ne puisse plus assurer la rentabilité des vols avec le quadriréacteur A340-500 d'Airbus.

Ce n'est néanmoins pas la première fois que la compagnie propose ce trajet.

Le constructeur aéronautique Airbus a livré à la compagnie singapourienne en septembre son premier A350-900 ULR. Deux pilotes et deux copilotes ne seront pas de trop pour se relayer aux commandes de l'Airbus A350-900 ULR (ultra long range, ultra long rayon d'action) qui parcourra les 16.700 kilomètres qui séparent la cité-Etat et New York. Passager en classe premium éco, il a trouvé qu'il n'y avait "rien eu de stressant du tout" dans ce vol. "Nous étions excités" de prendre ce vol, a expliqué à l'AFP Kristopher Alladin.

Recommande: