Tiger Woods sera bien au Golf National — Ryder Cup

07 Septembre, 2018, 18:06 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Woods l'heure du rappel a sonn

Réalisée avec le soutien de la Fédération Française de Golf et de prêteurs, elle sera accessible gratuitement et proposera aux visiteurs de découvrir l'histoire du golf, discipline parfois méconnue, et les spécificités de cette compétition au format original et palpitant. Tony Finau, auteur de dix top 10 cette saison, dont deux top 5 ces deux dernières semaines, est idéalement placé pour intégrer sa première équipe américaine en professionnel à 28 ans, douze ans après sa dernière Junior Ryder Cup. Il a remporté son ticket la première édition du duel biennal entre Américains et Européens qui se disputera en France au Golf National de Saint-Quentin-en-Yvelines, fin septembre.

Woods, DeChambeau et Phil Mickelson ont rejoint huit joueurs déjà sélectionnés automatiquement en raison de leurs résultats: Brooks Koepka, Dustin Johnson, Justin Thomas, Patrick Reed, Bubba Watson, Jordan Spieth, Rickie Fowler et Webb Simpson.

"C'est une équipe qui regorge de talent, un incroyable mélange d'expérience et de jeunesse dans un super état d'esprit", s'est réjoui Woods, tout sourire.

A 42 ans, après quatre opérations du dos entre 2014 et 2017, après bien des doutes sur la suite à donner à sa carrière et des déconvenues personnelles, il est redevenu l'un des cadors du circuit mondial. "A l'époque, je n'avais pas encore commencé à rejouer", a-t-il rappelé.

Nommé en début d'année vice-capitaine de l'équipe des États-Unis, Woods se concentrera exclusivement sur son rôle de joueur, a précisé Furyk. Il a ainsi terminé 2e du Championnat PGA en août, son meilleur résultat en Grand Chelem depuis 2009.

"Mais avoir Tiger avec nous, c'est aussi un énorme atout pour notre préparation (.) En 2016, il avait été crucial en termes de stratégie, de planification et de définition des paires, je vais continuer à utiliser ses connaissances et son expertise, mais je veux aussi qu'il soit libre et qu'il puisse travailler sur son jeu", a poursuivi Furyk. Mais il est devancé au classement par Xander Schauffele et Kevin Kisner (ainsi que Matt Kuchar qui ne sera pas sélectionné puisqu'il est vice-capitaine), capables de lui damer le pion en cas de grosse performance dimanche soir! Reste à Woods, pour couronner son improbable retour au premier plan, à faire mentir sa réputation de joueur qui ne brille guère en Ryder Cup avec un seul sacre (1999) et un bilan mitigé de 13 victoires, 17 défaites et 3 nuls en 33 parties disputées.

Recommande: