François de Rugy succède à Nicolas Hulot à l'Écologie — France

04 Septembre, 2018, 19:06 | Auteur: Lynn Cook
  • Après Hulot des dossiers brûlants attendent de Rugy

Le président de l'Assemblée nationale François de Rugy a été nommé ce mardi ministre de la Transition écologique et solidaire en remplacement de Nicolas Hulot, a annoncé la présidence française, dans le cadre d'un remaniement gouvernemental a minima. Avec un profil proche, la nageuse Roxana Maracineanu, médaillée d'argent aux JO de Sydney et conseillère régionale, a sans doute le CV pour la remplacer poste pour poste. A 44 ans, François de Rugy obtient pour la première fois un portefeuille ministériel.

C'est avant tout la nomination de François de Rugy qui retient l'attention d'El País: "La désignation de Rugy, un écologiste fort d'une large expérience parlementaire, peut être perçue comme un gage au centre gauche, la famille politique dont est issu Macron et qui maintenant s'irrite de ses politiques de centre droit".

Le départ de Nicolas Hulot a contribué à bouleverser le retour de vacances d'Emmanuel Macron, déjà confronté à des sondages en berne après l'affaire Benalla, à une croissance moins solide que prévu et à des difficultés à mettre en oeuvre les réformes prévues, comme celle des institutions.

Pas considéré comme un ardent défenseur de l'écologie par M. Hulot, le Premier ministre Edouard Philippe, invité du 20H de TF1 mardi, devra convaincre que le gouvernement garde ses ambitions les plus vertes. "Si la France est la seule à avoir une vision jusqu'au boutiste sur le climat, on n'obtiendra rien", juge déjà une ministre.

Au Palais Bourbon, François de Rugy ne fait pas l'unanimité, et s'attire régulièrement la vindicte des Insoumis et des critiques au sein même de la majorité, en raison notamment de ses attaques contre les "multirécidivistes de l'absence".

Recommande: