Le Roi du Maroc ne défend plus Saad Lamjarred

31 Août, 2018, 22:40 | Auteur: Sue Barrett
  • Le Roi du Maroc ne défend plus Saad Lamjarred

Réputé pour avoir remporté de nombreux procès, l'avocat que l'on surnomme "Acquittator" ne dévoile pas les raisons qui l'ont poussé à ne plus défendre Saad Lamjarred. Ce jeudi, Le 360 informe que l'avocat Eric Dupond-Moretti a "jeté l'éponge" et ne représente plus Saad Lamjarred, poursuivi en France pour un troisième viol présumé. Il ne reste plus que Me Jean-Marc Fedida en lisse pour défendre le chanteur marocain.

C'est sur "conseil" du roi Mohammed VI que Eric Dupond-Moretti prenait en 2016 en charge le cas de Saad Lamjarred, rapportait alors une dépêche de la MAP. La même source rappelle qu'Eric Dupond-Moretti avait pris la défense de Lamjarred en 2016, après que le roi Mohammed VI eut décidé de prendre en charge les frais de justice du célèbre chanteur, comme l'avait annoncé le cabinet royal lundi 31 octobre 2016.

Saad Lamjarred, qui fait l'objet d'une plainte déposée à son encontre par une travailleuse saisonnières pour "des faits caractérisés de viol", a été inculpé ce mardi après sa mise examen, a rapporté l'AFP. Il doit remettre son passeport aux autorités, et fournir une caution de 150.000 euros. Interrogé par le journal, l'avocat du chanteur, Me Jean-Marc Fedida, conteste "toute violence".et assure "qu'aucune constatation matérielle ne permet de confirmer l'existence d'une telle violence".

Dans le cadre de son contrôle judiciaire, le chanteur a l'interdiction de quitter la France et d'entrer en contact avec la victime et les témoins, a précisé le parquet.

Le chanteur est aussi impliqué dans deux autres affaires de viol et de violence qui se seraient déroulées à Casablanca et aux États-Unis.

Recommande: