Encouragé par l'arbitre, Kyrgios renverse Herbert — US Open

31 Août, 2018, 19:00 | Auteur: Ruben Ruiz

"Ce n'est pas toi, je le sais", a-t-on pu entendre dire Mohamed Lahyani. Prochain adversaire de l'Australien?

Après un set et demi, l'Australien Nick Kyrgios a perdu son tennis face au Français Pierre-Hugues Herbert.

Le joueur Français finalement battu a exprimé son mécontentement par voie de communiqué: "Après avoir vu la vidéo, je suis en colère contre l'arbitre qui n'a pas à descendre de sa chaise pour parler à Nick en essayant de le raisonner [.] Je suis encore plus en colère contre le communiqué de l'USTA et la direction du tournoi qui nous prennent tous pour des imbéciles en nous faisant croire que l'arbitre n'a absolument pas outrepassé ses fonctions alors que son discours est audible sur quasiment toute la vidéo". "On ne saura jamais ce qui ce serait passé si Mohamed n'était pas descendu de sa chaise et ne lui avait pas parlé". Un avis partagé par Roger Federer, qui a lancé: " En tant qu'arbitre, vous prenez des décisions depuis votre chaise, que ça vous plaise ou non. "Il est resté là trop longtemps", a insisté l'homme aux vingt titres en Grand Chelem. C'est une conversation. Une conversation peut changer votre état d'esprit.

Roger Federer a estimé qu'un arbitre ne pouvait "pas descendre parler comme ça " à un joueur après que le Suédois Mohamed Lahyani s'est posté en plein match devant l'Australien Nick Kyrgios pour s'adresser à lui au deuxième tour de l'US Open, jeudi à New York.

"Ca n'a pas eu d'effet du tout. Pas du tout", a affirmé l'Australien en conférence de presse, expliquant avoir déjà connu des situations comparables, dans lesquelles des arbitres l'invitaient à ne pas laisser filer le match.

Les organisateurs du tournoi, eux, ont justifié l'attitude de l'arbitre par son "inquiétude" que Kyrgios ait besoin "d'aide médicale" et par le "bruit" régnant sur le court. Ce n'est pas parmi les tâches d'un arbitre d'encourager un joueur pendant un match.

Quelques jeux plus tard, Kyrgios remportait le second set au jeu décisif (8 points à 6). Environ deux heures après, il s'est imposé en quatre sets (4-6, 7-6 (8/6), 6-3, 6-0).

Recommande: