Steven Tyler demande à Trump d'arrêter d'utiliser les chansons d'Aerosmith | Musique

25 Août, 2018, 16:57 | Auteur: Sue Barrett
  • L'homme au cheveux longs regarde les

Le président des Etats-Unis a été mis en demeure de ne plus jouer la musique d'Aerosmith dans ses rassemblements.

Après Adele, R.E.M. ou les Rolling Stones, c'est au tour de Steven Tyler, le leader d'Aerosmith, d'interdire à Donald Trump d'utiliser la musique de son groupe lors de ses meetings. "Livin' on the Edge " a été joué alors que les partisans de Trump entraient dans le Charleston Civic Center.

Le président lève le poing devant des partisans qui le prennent
Donald Trump lors d'un rassemblement en Virginie Occidentale le 21 août 2018

Selon la plus récente ordonnance, en utilisant Livin on the Edge, le président " sous-entend à tort que notre client, une fois de plus, approuve sa campagne ou sa présidence ". Variety révèle que l'avocat de Steven Tyler, le leader d'Aerosmith a donc adressé une mise en demeure à Donald Trump.

L'avocate a précisé dans les deux premières lettres envoyées à l'équipe Trump, qui étaient liées cette fois-ci à l'utilisation du titre "Dream On " par Trump, que la question n'était ni personnelle ni politique, mais une question de droit d'auteur. Le chanteur a envoyé aux organisateurs de la campagne de M. Trump deux ordonnances de cessation, en 2015, en raison de son utilisation de la musique du groupe. Steven Tyler, qui n'a jamais caché que son cœur penchait du côté du parti républicain, ne semble pas particulièrement fan de l'actuel président américain.

Recommande: