Humiliés par la Corée les Allemands sont éliminés — Vidéos

02 Juillet, 2018, 00:24 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Humiliés par la Corée les Allemands sont éliminés — Vidéos

L'Allemagne, quatre fois championne du monde, n'avait pas été éliminée au premier tour de la Coupe du monde depuis 1938.

La chancelière a réagi un peu plus tard dans la soirée. Contre tous les pronostics, la Mannschaft bat en finale en Suisse les grands favoris hongrois. "L'ancienne version appartient désormais à l'histoire", a-t-il écrit sur son compte Twitter. Son nom rime avec rigueur, qualité, succès. Le football allemand s'enorgueillit des valeurs du temps: rigueur, puissance physique, esprit combatif. La rugueuse Serbie aura donc valeur de test pour la Canarinha, qui a du mal face aux équipes européennes - une victoire sur ses sept derniers affrontements au Mondial.

C'est la première immense sensation de cette Coupe du Monde 2018. Rapidement, les suédois vont faire le break alors que le score n'a toujours pas évolué entre les Allemands et les sud-coréens. "Nous avons besoin de changements profonds, c'est ce qu'attendent les supporters". Et les Allemands, d'habitude si sûrs d'eux, ont cette fois clairement semblé être écrasés par l'enjeu.

L'Allemagne, présent dans le carré du mondial lors des cinq dernières éditions du mondial, n'a donc pas échappé à la malédiction des champions du monde. "Je suis déçu de l'état d'esprit mou des joueurs qui n'était pas professionnel".

Jeudi matin, Bild a décidé de reprendre la même une que le 1er juillet 2014, lorsque l'Allemagne avait battu le Brésil 7 à 1.

Récemment, l'équipe d'Allemagne a servi de caisse de résonance aux tensions de la société.

Du côté le député du parti d'extrême droite AfD, Jens Maier la raison de la défaite est toute trouvée en la personne du milieu d'origine turque Mesut Ozil, "sans qui nous aurions gagné!".

Ancien capitaine de l'équipe allemande, champion du monde 1990, Lothar Matthäus reproche à l'équipe "son manque d'unité", son "absence de volonté" et sa "suffisance". Et cela sans l'aide de Zlatan Ibrahimovic, qui avait pris sa retraite internationale à l'été 2016.

"Ce n'est pas le moment de ruminer cette question, il y a beaucoup de scénarios possibles dans chaque poule", a balayé Löw.

C'est vrai. Et depuis plus de 60 ans.

Recommande: