WEC - 24 Heures du Mans : Disqualification du vainqueur de la catégorie LMP2

21 Juin, 2018, 05:27 | Auteur: Ruben Ruiz
  • WEC - 24 Heures du Mans : Disqualification du vainqueur de la catégorie LMP2

Très mauvaise nouvelle ce soir pour Jean-Eric Vergne, l'ancien pilote de F1 vainqueur des 24h du Mans en catégorie LMP2.

C'est une pièce dans le restricteur de carburant qui a été jugée non conforme. Seulement, l'écurie russe a fait appel de la décision, ce qui a eu pour effet de suspendre le résultat et donc la victoire de la voiture pilotée par Nicolas Lapierre, Pierre Thiriet et Andre Negrao dans la catégorie LMP2.

Vergne et ses équipiers avaient dominé l'épreuve de bout en bout.

Conséquence de cette disqualification: la victoire provisoire est revenue à l'écurie berruyère Signatech-Alpine.

Selon Ouest France, "l'équipe Signatech Alpine dirigée par Philippe Sinault n'avait eu de cesse de pester contre la facilité qu'avait eu G Dive Racing mais aussi TDS Racing lors des passages au stand pour faire le plein d'essence. Il aura fallu attendre une longue journée pour lever le lièvre et finalement exclure les vainqueurs". "C'est tout sauf négligeable sachant que l'Oreca 07 du G Drive a tourné à 209km/h de moyenne". Sur la course, le gain est d'environ quatre minutes.

Pour la même raison, la Ginetta G60-LT #5, voiture de la catégorie LMP1, était sanctionnée de six tours (+2'45) tandis qu'en LMP2, l'Oreca #28 de l'équipe TDS était punie d'un tour (+1'18). Ce déclassement placerait également l'Oreca #39 de Capillaire-Hirschi-Gommendy en deuxième position, la Ligier JSP 217 de Juan Pablo Montoya, Hugo de Sadeleer et Will Owen complétant dans ce cas le podium.

Recommande: