Trump réfléchit à une réduction des troupes américaines en Corée du Sud

05 Mai, 2018, 00:32 | Auteur: Lynn Cook
  • Trump réfléchit à une réduction des troupes américaines en Corée du Sud

" Comme le sait tout le monde, la précédente administration demandait la mise en liberté de trois otages dans les camps nord-coréens".

Si Kim Dong-chul, un pasteur américano-coréen, a été arrêté pour espionnage et condamné en 2016 à dix ans de travaux forcés, les deux autres ont en revanche été interpellés en 2017, après l'arrivée de Donald Trump au pouvoir. "Nous continuons de travailler pour faire en sorte que les ressortissants américains détenus en Corée du Nord rentrent à la maison dès que possible", a-t-il ajouté. "Ils sont dans un hôtel de la banlieue de Pyongyang", a déclaré à l'AFP Choi Sung-ryong, un activiste sud-coréen qui a des contacts au Nord.

Une preuve de "bonne volonté" avant le sommet Trump-Kim? "Nous allons les annoncer bientôt", a dit le président avant de quitter la Maison Blanche pour le Texas.

Au cours de leur rencontre, Kim Jong-un et Moon Jae-in ont convenu de parvenir à une péninsule coréenne "non nucléaire " et de chercher à y établir une paix permanente, les deux Corées étant toujours techniquement en guerre, puisque l'armistice conclu n'a pas été suivi d'un traité de paix.

"Les troupes américaines stationnées en Corée du Sud sont le fait de l'alliance entre la Corée du Sud et les Etats-Unis". La Chine souhaite "renforcer la communication".

La date et le lieu de son sommet avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un ont été fixés et seront annoncés bientôt, a affirmé le président américain Donald Trump vendredi.

Ce dernier a assuré que Kim Jong un "attachait une grande importance aux relations d'amitié traditionnelles entre la RPDC et la Chine, et que le Parti des travailleurs de Corée et le gouvernement de RPDC étaient déterminés à préserver, à développer et à insuffler un nouvel élan aux relations amicales RPDC-Chine".

Le ministre chinois des Affaires étrangères a été reçu hier par le leader nord-coréen à Pyongyang. Le dirigeant nord-coréen a également invité le président Xi pour une visite à Pyongyang mais aucune date n'a encore été fixée.

Recommande: