Le cardinal Pell va être jugé pour agressions sexuelles — Australie

02 Mai, 2018, 02:36 | Auteur: Lynn Cook
  • Le cardinal australien Pell sera jugé pour agressions sexuelles
AFP
 WILLIAM WEST

Le numéro trois du Vatican a décidé de plaider non coupable. "L'an passé, le Saint Père avait accordé un congé au cardinal Pell pour qu'il puisse se défendre".

Ce mardi 1er mai, le tribunal de Melbourne a décidé de poursuivre en justice le préfet du Secrétariat pour l'Economie, accusé d'abus sexuel sur mineurs, commis il y a plusieurs décennies. Ceux-ci n'ont pas été rendus publics ni le nombre de plaignants.

Tandis que le pape François opère un virage sur le dossier de la pédophilie, un de ses anciens conseillers, George Pell, sera prochainement jugé pour des agressions sexuelles.

Selon un communiqué publié par ses avocats et distribué par l'archidiocèse de Sydney, où il travaillait avant son affectation au Vatican en 2014, le prélat coopère avec les policiers qui enquêtent sur les accusations à son encontre et a "toujours et fermement maintenu son innocence". La magistrate Bellinda Wallington s'est déclarée "convaincue" qu'il y avait suffisamment de preuves pour que le prélat comparaisse pour des chefs d'accusation "multiples" devant un jury, sans préciser la nature des faits qui sont reprochés au cardinal.

Quand le tribunal a annoncé qu'il sera jugé pour de 'multiples' chefs d'inculpation, le cardinal australien est resté calme.

La chaîne australienne de télévision ABC, qui a révélé l'affaire à l'été 2016, dit s'être procuré les dépositions de huit victimes présumées, de témoins et de proches impliqués dans l'enquête. Selon des sources informées, il est très peu vraisemblable que George Pell reprenne un jour ses fonctions au Vatican.

Sa mise en cause met le pape François dans une situation délicate.

L'Église catholique est confrontée à ses démons.

Rentré l'été dernier en Australie, le cardinal Pell a remis son passeport aux autorités.

Recommande: