Whatsapp désormais interdit pour les moins de 16 ans

25 Avril, 2018, 15:14 | Auteur: Lynn Cook
  • Gestion des données clients: le RGPD rebat les cartes

La firme a en effet décidé qu'il faudra avoir 16 ans pour ouvrir un compte en Europe.

Le service de messagerie WhatsApp, très populaire chez les jeunes, s'est adapté aux nouvelles règles européennes en matière de vie privée (GDPR) qui entrent en vigueur à la fin du mois de mai. Hors des frontières européennes, l'âge minimum d'utilisation de WhatsApp reste fixé à treize ans. On peut simplement y lire que l'entreprise souhaite " respecter les nouvelles normes strictes de transparence ". Facebook, qui dispose de conditions d'utilisation distinctes de celles de sa filiale, développe une approche différente. Si vous vivez dans un autre pays, à l'exception de ceux de la Région Européenne, vous devez avoir au moins 13 ans pour utiliser nos services ou un âge supérieur requis dans votre pays pour vous inscrire ou utiliser nos services.

Pour rappel, WhatsApp est l'application de messagerie la plus utilisée au monde avec, selon les derniers chiffres publiés en juillet dernier, plus d'un milliard d'utilisateurs qui, dans l'ensemble, expédient quotidiennement 55 milliards de messages et partagent 4,5 milliards de photos. Sans cette permission, les adolescents concernés n'auront droit qu'à une version allégée du réseau, rapporte Reuters. Concernant les réseaux sociaux, les enfants ne pourront plus s'inscrire sans l'accord de leurs parents avant un certain âge, comme c'est le cas pour Facebook: entre 13 et 15 ans, les parents doivent donner l'accord à la plateforme de Zuckerberg de traiter leurs données personnelles. Facebook propose déjà un outil analogue pour télécharger les données de compte, les mêmes données qui se sont retrouvées exposées pour certains utilisateurs.

Recommande: