Menaces de mort au Mont-Saint-Michel: ouverture d'une information judiciaire

25 Avril, 2018, 16:54 | Auteur: Lynn Cook
  • Menaces de mort au Mont-Saint-Michel le suspect mis en examen et placé et détention

L'homme de 36 ans qui a proféré des menaces envers les forces de l'ordre au Mont-Saint-Michel (Manche) dimanche 22 avril 2018 et conduit à son évacuation a été déferré devant le parquet de Coutances ce mardi 24 avril.

Des réquisitions de mandat de dépôt seront prises, indique Cyril Lacombe dans un communiqué.

Toujours selon le magistrat, le belligérant s'était adressé en anglais à une touriste britannique en affirmant que la police avait pris sa fille et qu'ils étaient des nazis. Désireux de jongler en pleine rue, il s'était auparavant énervé en apprenant qu'il devait disposer d'une autorisation pour le faire.

L'homme a été confondu notamment par son ADN retrouvé sur la tasse d'un café qu'il a bu au Mont-Saint-Michel dimanche, a aussi indiqué M. Lacombe à l'AFP. "C'est en entendant le terme 'police municipale' que l'individu aurait changé brusquement de comportement, devenant agressif", au point de dire "qu'il 'fallait tuer les policiers, tuer leurs familles et tuer leurs enfants'", a également détaillé le procureur sur France 3 Normandie.

L'homme avait été interpellé dimanche vers 23h30 dans l'agglomération de Caen.

Classé au patrimoine mondial de l'Unesco, le Mont-Saint-Michel attire près de 2,5 millions de touristes par an. Il n'avait pas été retrouvé sur place et le bijou touristique de la Manche avait pu être rouvert au public dès le dimanche 22 avril 2018 dans l'après-midi. Le suspect avait été suivi sur le site grâce à la vidéosurveillance avant d'être perdu de vue.

Recommande: