Sénégal : projet de loi de parrainage, les imams appellent Macky Sall à " une discussion directe et sincère "

20 Avril, 2018, 02:28 | Auteur: Lynn Cook
  • La tra...jeudi aura-t-elle lieu

L'opposition qui rejette ce projet de loi, a appelé à une "mobilisation" le jour de son vote à la place Sowéto où se trouve l'Assemblée nationale.

Un groupe d'une cinquantaine de manifestants ont ensuite lancé des pierres sur un véhicule de la police, qui a répondu par de nouveaux tirs de gaz lacrymogène, selon la même source.

Le projet de loi sur le parrainage, soumis au vote des députés ce 19 avril 2018, obligera tout candidat à la présidentielle, aux législatives et aux municipales de recueillir 1% des électeurs inscrits sur le fichier électoral au moins dans sept régions, soit 65.000 d'électeurs.

Les imams ont aussi tenu à lancer un autre appel aux membres de l'opposition du pays pour que ceux-ci fassent preuve de bonne foi et d'ouverture d'esprit en acceptant de s'assoir autour de la table de négociation.
Mais il y a un problème avec plus de 300 partis politiques.

La majorité le martèle: la loi sur le parrainage vise à faire progresser la démocratie.

"Le but unique de cette forfaiture est évident aux yeux de tous: "empêcher les candidats de l'opposition" de se présenter à la présidentielle et faciliter une "réélection" frauduleuse de Macky Sall", a affirmé en début de semaine la coalition de l'opposition.

Recommande: