L'Arizona suspend l'autorisation d'Uber de tester des véhicules autonomes

01 Avril, 2018, 02:46 | Auteur: Aubrey Nash
  • FILES-US-INTERNET-AUTOMOBILE-ACCIDENT-UBER

Un véhicule autonome d'Uber de la marque Volvo est impliqué dans un accident mortel à Tempe (Arizona).

Immédiatement après l'accident, Uber avait de lui-même suspendu ses essais, qui étaient menés à Tempe (Arizona), San Francisco (Californie), Pittsburgh (Pennsylvanie) aux Etats-Unis et à Toronto au Canada. Compte tenu de cela, nous avons décidé de ne pas refaire une demande de permis californien, étant entendu que nos véhicules autopropulsés ne fonctionneraient pas dans l'État dans un avenir immédiat. La décision a été notifiée à l'entreprise de transport par un courrier adressé à son directeur exécutif, Dara Khosrowshahi. Il a toutefois dit avoir été troublé par l'accident impliquant Uber, car " cette voiture était équipée des technologies représentant l'ensemble du secteur de conduite autonome ".

Le géant américain, qui a annoncé à la suite de l'accident qu'il suspendait ses programmes d'essais de véhicules autonomes en Amérique du Nord, voit donc s'éloigner la possibilité de reprendre ses opérations dans un futur proche.

L'époque à laquelle l'Arizona accueillait Uber et ses véhicules autonomes à bras ouverts est révolue.

"J'ai trouvé cette vidéo choquante et inquiétante, et elle soulève de nombreuses questions quant à la capacité d'Uber à continuer les tests" dans cet état, a écrit le gouverneur d'Arizona, l'un des Etats à la législation la plus souple en matière de conduite autonome.

Pour Velodyne LiDAR (propos rapportés par Bloomberg) qui fournit sa technologie à Uber: " Certes, notre LiDAR est capable de représenter clairement Elaine et sa bicyclette dans cette situation (ndlr: la victime de l'accident qui poussait son vélo à la main dans des conditions d'obscurité). L'entreprise aura certainement besoin d'organiser une réunion avec le DMV pour espérer convaincre à nouveau.

Recommande: