Lutte anti-terroriste : 8 arrestations du BCIJ

30 Mars, 2018, 07:26 | Auteur: Lynn Cook
  • Le BCIJ veille au grain Une cellule de 8 partisans de Daech sous les verrous

Un nouveau coup de filet du Bureau central d'investigation judiciaire (BCIJ) a fait tomber aujourd'hui une cellule terroriste composée de huit membres imprégnés des idées extrémistes et des méthodes sanguinaires de Daech, actifs dans les villes de Oued Zem et Tanger. "Imprégnée de l'idéologie extrémiste" de Daesh, la cellule est composée de huit membres âgés entre 21 et 31 ans, précise la même source. Les premiers éléments de l'enquête ont aussi révélé que les membres de la cellule comptaient tuer un des leurs, après avoir douté de sa loyauté envers Daech suite à son adoption d'une doctrine différente de celle de l'État Islamique.

Ce individus "cherchaient à se procurer matériel et matières pour la fabrication de bombes et de ceintures explosives, en préparation d'opérations terroristes (...) dans plusieurs villes du royaume".

L'opération a permis de saisir un fusil de chasse, des cartouches, des armes blanches, des uniformes paramilitaires et plusieurs équipements électroniques et écrits qui font l'apologie du groupe terroriste.

Par ailleurs, le directeur du BCIJ, Abdelhak Khiame, a déploré que la France n'ait pas prévenu le Maroc de la radicalisation du terroriste qui a perpétré l'attentat dans l'Aude qui a fait quatre victimes.

Recommande: