Un attentat devant l'université de Kaboul fait au moins 26 morts — Afghanistan

22 Mars, 2018, 00:37 | Auteur: Lynn Cook
  • EI: Un attentat-suicide dans la capitale afghane

Au moins 26 personnes ont péri dans l'attentat suicide et dix-huit autres personnes seraient blessées, aujourd'hui, dans cette attaque survenue à Kaboul, a annoncé le ministère de l'Intérieur de l'Afghanistan. Il y a quatre jours, un précédent attentat suicide, revendiqué par les talibans, qui avait fait deux morts et plusieurs blessés dans la capitale.

Cette dernière attaque survient par ailleurs alors que le chef d'état-major américain Joseph Dunford se trouve en Afghanistan pour passer les troupes en revue avant le début attendu de la saison des combats contre les insurgés à la fin de l'hiver. Mais en raison du renforcement de la sécurité, le kamikaze n'a pas pu se rapprocher de sa cible et s'est donc fait exploser près de l'Université de Kaboul.

Un porte-parole du ministère afghan de l'Intérieur, Nasrat Rahimi, a précisé que le carnage a été perpétré par un kamikaze qui circulait à pied parmi une foule qui marchait sur le chemin menant à un lieu de culte chiite de la capitale, Kaboul.

"Un terroriste transportant vraisemblablement un engin explosif sur lui a tenté d'attaquer au sanctuaire de Sakhi où des milliers de personnes se rassemblaient pour célébrer la fête de Norouz ou le Nouvel An (du calendrier persan) 1397", a-t-il indiqué.

L'attentat est 'un crime contre l'humanité', s'est indigné le président afghan Ashraf Ghani.

Plus de 10 000 civils ont été blessés ou tués en Afghanistan en 2017 des suites du conflit, selon l'ONU.

Les insurgés refusent officiellement toute discussion avec le gouvernement afghan, qu'ils qualifient de marionnette des États-Unis.

La semaine dernière, ils ont répété sur leur site internet qu'ils étaient prêts à négocier, mais uniquement avec Washington, pas avec Kaboul qu'ils dépeignent comme un 'régime d'esclaves' inféodé aux 'envahisseurs américains'. 'Les Afghans méritent et ont besoin d'un meilleur présent et futur'.

Recommande: