Premier accident mortel d'un véhicule autonome d'Uber — États-Unis

20 Mars, 2018, 01:40 | Auteur: Lynn Cook
  • Uber suspend tous ses tests de voitures autonomes après un accident mortel aux États-Unis

Selon les autorités, la voiture était en mode autonome, mais un opérateur se trouvait tout de même derrière le volant lorsque la femme qui marchait à l'extérieur d'un passage pour piétons a été frappée. Celle-ci a été transportée à l'hôpital où elle est décédée, a précisé Uber. D'après le porte-parole de l'entreprise cité par TechCrunch, tous les tests de taxis autonomes qui se déroulaient actuellement, que ce soit dans l'Arizona, à San Francisco ou à Pittsburgh, ont été suspendus. Le service de location avec chauffeur n'a pas donné davantage de détails sur l'accident.

Les entreprises de VTC comme Lyft et Uber sont particulièrement intéressées car l'essentiel de leurs coûts passent dans la rémunération des chauffeurs.

Uber vient de connaître un brutal coup d'arrêt dans ses expérimentations sur la voiture autonome.

Les constructeurs automobiles investissent des milliards pour développer des technologies destinées à remplacer les conducteurs. Mais, cela fait forcément une mauvaise " publicité " pour la conduite autonome.

Ce n'est pas la première fois qu'un véhicule autonome Uber est concerné par un accident de la route. En juin 2017, le conducteur d'une Tesla en mode auto-pilote était mort en Floride.

Evidemment, l'enquête doit encore déterminer les tenants et les aboutissants de cet accident.

Une aberration pour l'association des défense des consommateurs Consumer Watchdog.

Le conducteur de sécurité n'aurait pas réagi à temps.

Recommande: