Engie ponctue sa transformation par une hausse du dividende

09 Mars, 2018, 02:11 | Auteur: Aubrey Nash
  • Engie-La croissance organique revient dividende relevé pour 2018 | Crédits

Le résultat net récurrent, qui exclut des éléments exceptionnels, a progressé de 3,4% à 2,6 milliards, en haut de la fourchette de ses prévisions. Ce recentrage a permis au groupe de remplir l'ensemble des objectifs financiers qu'il s'était fixé pour 2017 et sera concrétisé par l'annonce d'une hausse du dividende versé au titre de l'exercice 2018.

Engie anticipe une accélération de sa croissance organique en 2018, après avoir pratiquement achevé l'an dernier son repositionnement sur la production d'électricité faiblement carbonée, les infrastructures et les solutions clients, des activités moins exposées aux fluctuations des cours énergétiques et plus rentables. Si le chiffre d'affaires, à 65 milliards d'euros, a peu évolué comparé à 2016 (+0,3 %), le bénéfice net part du groupe a grimpé à 1,4 milliard d'euros contre une perte de 400 millions d'euros l'année précédente. Sa progression organique est de 5,3%. Confronté au bouleversement du secteur européen de l'énergie, l'ex GDF Suez avait lancé en 2016 un plan de transformation sur trois ans.

Les résultats "prouvent la pertinence de la stratégie que nous mettons en oeuvre", a assuré la directrice générale Isabelle Kocher, lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes.

Pour 2018, Engie prévoit un résultat net récurrent part du groupe, hors E&P et GNL, entre 2,45 et 2,65 milliards. Les mesures d'économies ont par ailleurs été relevées à la hausse de 100 millions d'euros, à 1,3 milliard de gains attendus en 2018 sur l'excédent brut d'exploitation.

Le futur président du conseil d'administration du groupe, Jean-Pierre Clamadieu, qui sera officiellement nommé en mai, a estimé mi-février que l'entreprise devait identifier de nouveaux moteurs de croissance et s'interroger notamment sur l'opportunité de procéder à des acquisitions. Le gouvernement envisage en effet une fin très progressive avec leur possible extinction à l'horizon 2023 pour les particuliers.

A la Bourse de Paris, l'action Engie progressait de 3,64% à 13,105 euros à 11h32, signant la plus forte hausse du CAC 40 (0,26%) et ramenant ainsi sa baisse à environ 8% depuis le début de l'année.

Recommande: