Accusé de fraude fiscale, le couple renvoyé au tribunal correctionnel — Affaire Balkany

08 Mars, 2018, 01:56 | Auteur: Lynn Cook
  • Accusé de fraude fiscale, le couple renvoyé au tribunal correctionnel — Affaire Balkany

Les Balkany font surtout l'objet d'une autre enquête depuis 2013 pour corruption et blanchiment de fraude fiscale.

En octobre 2015, Patrick et Isabelle Balkany avaient été mis en examen pour fraude fiscale.

Sollicités, Isabelle Balkany n'a pas souhaité faire de commentaires et l'avocat du couple, Grégoire Lafarge, a indiqué "réserver ses observations au tribunal". Il est soupçonné de ne pas avoir déclaré au fisc plusieurs millions d'euros en dissimulant ou en sous-évaluant une partie de son patrimoine notamment plusieurs propriétés en France et à l'étranger pour un montant de 15 millions d'euros.

Le couple est aussi suspecté d'avoir sous-évalué son luxueux moulin de Giverny (Normandie), donné à ses enfants en nue-propriété, et d'avoir dissimulé une partie de ses revenus.

Un riad à Marrakech a de son côté été acquis en 2010 pour plus de 5,8 millions d'euros par une société civile immobilière marocaine, acquisition financée par deux sociétés panaméennes. La justice soupçonne le couple de s'être dissimulé derrière ces deux structures au Panama, en utilisant comme prête-nom l'un de leurs proches, Jean-Pierre Aubry, ex-directeur général de la société d'économie mixte d'aménagement de Levallois-Perret.

Mais leurs fréquents séjours marocains ainsi que les importantes dépenses d'ameublement et de décoration effectuées par Isabelle Balkany alimentent les soupçons. Par ailleurs, les revenus déclarés par le couple entre 2010 et 2013 seraient inférieurs à la réalité. "C'était son argent de poche". Mais, depuis, de nouvelles pièces ont été versées à la procédure, obligeant les juges d'instruction à rouvrir leur enquête.

Le dossier a été clos une seconde fois, le 5 mars, par les magistrats instructeurs, a appris l'AFP de source proche de l'enquête.

Recommande: