Au moins 18 soldats tués dans un attentat — Afghanistan

25 Février, 2018, 01:56 | Auteur: Lynn Cook
  • Image prétexte- archives

Les attentats ont fait plus de 20 morts samedi en Afghanistan ont annoncé les autorités, alors qu'une nouvelle conférence internationale concernant l'avenir du pays est prévue la semaine prochaine.

A Kaboul, la capitale, un kamikaze a actionné samedi ses charges près d'un immeuble des services secrets afghans, tuant trois personnes et en blessant cinq.

" Un grand nombre de talibans ont attaqué un avant-poste militaire et nous déplorons 18 soldats tués et deux blessés", a déclaré un porte-parole du ministère de la Défense.

À Kaboul, l'explosion d'une bombe est la dernière en date d'une série d'attaques dans la ville, qui ont fait des centaines de tués et de blessés. Il a été revendiqué par l'Etat islamique (EI) dans un message diffusé par son canal de propagande, Amaq.

Après les quatre attaques de la fin janvier, qui avaient fait plus de 130 morts et 250 blessés dont de très nombreux civils à Kaboul, quatre attentats ont ciblé les forces gouvernementales en Afghanistan, le 23 février, faisant au moins 23 morts et plus d'une vingtaine de blessés.

En revanche, trois autres attaques en quelques heures ont été revendiquées par les talibans. "Malheureusement, nous avons perdu 18 soldats et deux autres ont été blessés", a déclaré à l'AFP le porte-parole du ministère de la Défense, le général Daulat Waziri, en annonçant l'envoi de renforts sur place. Les talibans ont revendiqué l'opération sur leur compte Twitter, via leur porte-parole Zabiulla Mujahid qui fait mention de "vingt solats tués et deux enlevés".

Bien qu'il n'y ait dans l'immédiat aucune perspective de négociation avec les insurgés, des contacts visant à établir la base de futures discussions ont lieu en coulisses, assure-t-on.