Un accident implique deux Gazelle — MàJ

03 Février, 2018, 03:15 | Auteur: Lynn Cook
  • La famille d'un des militaires tués lors du crash d'hélicoptères dans le Var vit en Creuse

Deux hélicoptères Gazelle se sont donc écrasés dans le Var, sur le secteur de Cabasse / Carcès, a fait savoir la préfecture. Très vite, la Ministre des Armées Florence Parly et le Procureur de la République de Marseille Xavier Tarabeux se sont notamment rendus sur place.

"Le premier appareil s'est écrasé sur une route départementale [la 24] et l'autre dans une zone boisée", "à quelque 150 ou 200 mètres", a annoncé à la presse le préfet du Var, Jean-Luc Videlaine, vendredi.

La Gazelle, dont les premiers exemplaires sont entrés en service dans l'armée au début des années 1970, est un hélicoptère léger de reconnaissance et d'attaque de fabrication française. Les cinq militaires seraient tous décédés sur le coup mais le corps d'une des victimes était toujours introuvable à 11h du matin. Dans ce communiqué, il a exprimé "son profond respect pour l'engagement de ces officiers".

Dans un communiqué, le premier ministre Édouard Philippe a indiqué que les cinq victimes étaient des "officiers de l'armée de Terre" qui se trouvaient en "mission d'entraînement en vol dans le Var". Créée en 1957, la base du Cannet des Maures accueille aujourd'hui une des implantations de l'école de l'Aviation légère de l'armée de Terre. De plus, une vingtaine de militaires et le commandant de groupement de gendarmerie ainsi que le sous-préfet du Var sont également sur place. Ils avaient respectivement décollé de Cannet-des-Maures à 8h28 et 8h30.

Une cellule de crise a été déclenchée afin de coordonner les efforts des secours.

09h56: Deux Dragons et un hélicoptère gendarmerie ont été déployés afin de retrouver une sixième victime. Et le bilan humain est lourd: cinq personnes y aurait perdu la vie, d'après des informations révélées par Franceinfo.

Selon le procureur de Marseille, l'accident impliquant deux hélicoptères Gazelle est survenu peu de temps après le décollage de l'EALAT.

Un terrible drame a frappé l'armée française, ce vendredi matin.

Recommande: